Parlement bruxellois : la commission spéciale Covid commencera le 25 septembre

La commission spéciale Coronavirus démarrera le 25 septembre au parlement bruxellois
15 sept. 2020 à 08:02 - mise à jour 15 sept. 2020 à 08:02Temps de lecture1 min
Par RTBF

La commission spéciale Covid du parlement bruxellois commencera le 25 septembre, a décidé le bureau élargi, l’organe chargé d’organiser les travaux de l’assemblée. La première réunion permettra de fixer l’agenda, le mode de fonctionnement et d’arrêter le nom des personnes à auditionner.

La commission sera présidée par le président du parlement Rachid Madrane (PS), entouré des vice-présidents Ecolo et MR, et d’un vice président N-VA qui hérite d’un poste cédé par le PS dans un souci de représentation linguistique. L’objectif est de revenir sur la gestion, par les institutions bruxelloises, de la crise.

L’idée est de mettre le doigt sur les dysfonctionnements, afin de ne pas refaire les mêmes erreurs à l’avenir. "Les thématiques ne sont pas limitatives, explique Rachid Madrane. Bien entendu, la commission spéciale va aborder en profondeur la question des maisons de repos mais aussi des établissements pénitentiaires. Elle va aussi s’intéresser aux conséquences économiques. Est-ce que tout cela a été anticipé ? C’est tout cela qui va être analysé".

Comme au niveau fédéral et dans les autres régions, il s’agit, à Bruxelles, d’une commission spéciale. Contrairement à la commission d’enquête aux pouvoirs quasi judiciaires, elle ne peut obliger les gens à être entendus : "L’idée est d’analyser en profondeur le dossier, poursuit le Président. L’objectif n’est pas de couper les têtes, de chercher des responsables. C’est de tirer les leçons de la pandémie qui est mondiale. De le faire de manière sérieuse, constructive objective et en toute humilité. Personne n’avait les réponses avant".

Articles recommandés pour vous