Icône représentant un article audio.

La Touche belge

Olivier De Spiegeleir, pianiste orateur et pédagogue

La Touche belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 mars 2022 à 10:25Temps de lecture36 min
Par Brigitte Mahaux et Félix Jottrand

Olivier De Spiegeleir est un pianiste qui commente avec plaisir ce qu’il joue avec talent. Il sera en concert ce vendredi soir au Conservatoire de Bruxelles !

Olivier De Spiegeleir fait incontestablement partie de l’élite pianistique belge. Ses talents de musicien y sont bien sûr pour quelque chose, mais pas que ! Ce pianiste-orateur aime à emmener ses auditeurs dans le monde musical qu’il interprète, en créant une atmosphère conviviale et propice à l’écoute. Cela peut être une anecdote, son approche personnelle de l’œuvre ou simplement une mise en contexte historique. Il aime aussi la poésie : celle qui l’inspire et celle qui a inspiré ses compositeurs favoris : Beethoven bien sûr, mais aussi Liszt, Debussy ou encore le compositeur belge Jacques Leduc.

C’est une véritable visite dans un musée musical, guidé par un pianiste orateur et très pédagogue, qui aime raconter… et bien sûr jouer ! Ces récitals commentés sont appréciés un peu partout dans le monde : en Europe, en Amérique du Nord, au Chili ou encore en Chine. Cette capacité de transmettre l’a également amené à sa fonction de directeur à l’Académie d’Uccle.

Après une fantastique soirée à l’occasion du 250e anniversaire de Beethoven, Olivier De Spiegeleir revient dans la même thématique en ajustant un peu son programme. Il jouera les variations de Beethoven ce vendredi 18 mars au Conservatoire de Bruxelles. Il débutera avec les Nel cor più qui seront succédées par les variations en do mineur. Il finira en apothéose par les 33 variations sur une valse de Diabelli.

A ne pas manquer, si vous voulez apprendre en écoutant.

Olivier De Spiegeleir était également au micro de Camille De Rijck

Chambre avec vue

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous