Challenger Pro League

OHL interviendra comme partie intéressée dans la procédure de Mouscron à la CBAS

OHL interviendra comme partie intéressée dans la procédure de Mouscron à la CBAS

Après Westerlo et Lommel, Oud-Heverlee Louvain interviendra comme partie intéressée dans la procédure engagée par le club de Mouscron auprès de la Cour belge d'arbitrage du sport (CBAS) aux fins d'obtenir sa licence pro 2017-2018, a annoncé lundi le club louvaniste. "OHL a aussi appelé tous les autres clubs de Proximus League (1B) à soutenir Lommel", écrit OHL sur son site.

Battu à OH Louvain vendredi (1-0), Lommel n'a pu se maintenir en division 1B et est rétrogradé en division amateur.

Sur tapis vert, le club limbourgeois peut encore espérer rester en Proximus League au cas où l'Antwerp ou Mouscron n'obtiennent pas leur licence après leur passage devant le CBAS.

Mouscron défendra son dossier devant le CBAS le 5 mai (18h00), deux jours après le passage de l'Antwerp.

"La décision de la Commission des licences de l'URBSFA montre que l'octroi de la licence d'Excel Mouscron l'année dernière a été obtenue alors que des faits ont été cachés par Mouscron. Cela signifie que la licence a été accordée de manière incorrecte et OHL en a par conséquent subi des dommages importants (descente en D1B, NDLR)", ajoute OHL.

Mouscron, qui n'a pas obtenu sa licence de l'URBSFA, défendra son dossier devant le CBAS le 5 mai (18h00).

Si l'Excel Mouscron n'obtient pas sa licence via la CBAS, Westerlo restera en D1A. Lommel, relégué en D1 amateurs (A1) à l'issue des Play-downs, se maintiendrait dans le football professionnel et Mouscron plongerait de deux division en A1.

Belga