Monde

Obama nomme un nouveau directeur du FBI, opposé aux écoutes de la NSA

Barack Obama, avec à sa droite le nouveau patron du FBI, Jim Corney, le 21 juin 2013 dans les jardins de la Maison blanche
21 juin 2013 à 19:24Temps de lecture1 min
Par AFP

Jim Comey est un ancien responsable de l'administration Bush, procureur et spécialiste de la sécurité nationale depuis plus de 20 ans. Mais il est aussi connu pour s'être opposé, en 2004, à la Maison Blanche au sujet d'un programme d'écoutes de l'Agence nationale de sécurité (NSA)... celui-là même qui est aujourd'hui au cœur de révélations sur le vaste système américain de surveillance des communications.

Jim Comey "était prêt à abandonner un travail qu'il aimait plutôt que de participer à quelque chose qu'il estimait fondamentalement mauvais", a déclaré Barack Obama, en rappelant que le nouveau directeur du FBI avait menacé à l'époque de démissionner. Jim Comey, alors ministre de la Justice par intérim, en remplacement de John Ashcroft hospitalisé, avait refusé de donner l'aval de son ministère au programme d'écoutes conduit par la NSA.

"Connaître Jim Comey c'est aussi connaître sa féroce indépendance et sa profonde intégrité (...) C'est rare de croiser des personnes comme lui à Washington parfois. Il s'en fiche de la politique", a ajouté le président américain.

Eloges à Robert Mueller, le prédécesseur

Obama a aussi fait l'éloge de Robert Mueller, à qui il avait demandé de prolonger de deux années son mandat de 10 ans. "Vous vous souviendrez de lui comme l'un des directeurs les plus fins de l'histoire du FBI et l'un des serviteurs de la nation les plus admirés", a affirmé Barack Obama.

"Je connais peu de gens qui dans leur vie publique ont montré autant d'intégrité et autant de constance sous la pression que Bob Mueller", a-t-il ajouté.

AFP

Sur le même sujet

Le FBI utilise-t-il des "corsaires" du web pour mener des cyber-attaques?

Une juge a fait placer un journaliste du "Monde" sur écoute