Nouvelle vague d'expulsions de Congolais à l'aéroport de Melsbroek

C'est de l'aéroport de Melsbroek et à bord d'un avion militaire que seront renvoyés les Congolais, lors d'une nouvelle vague d'expulsion
23 juin 2013 à 07:29 - mise à jour 23 juin 2013 à 07:49Temps de lecture1 min
Par Germain Renier

Dimanche dernier, une expulsion collective de Congolais de plusieurs pays européens a eu lieu de l'aéroport de Melsbroek. Ils étaient 34 dont la demande d'asile avait été refusée. Parmi eux, des femmes embarquées sur un vol militaire à destination de Kinshasa. Certains seraient d'ailleurs toujours détenus.

Aujourd'hui en fin d'après midi une nouvelle opération devrait avoir lieu. Elle concerne à nouveau des Congolais, et parmi eux se tiendra une personnes extraite de l'avion la semaine dernière, au tout dernier moment, en raison d'un recours en extrême urgence. Ce recours n'aurait pas encore été examiné.

Rappelons que ce genre de vol organisé est encadré par des agents de sécurité de la police fédérale, mais aussi par des médecins.

Ces vols militaires ont toujours lieu, alors que les expulsions par avion commercial sont parfois suspendues en raison de l'opposition de passagers.

Michel Lagase

Sur le même sujet

Le budget 2013 pour les rapatriements des illégaux "toujours suffisant"

Belgique