Le 6/8

Nouveau au rayon jeu video : Lost Sphear et Deliverance

Nouveau au rayon jeu video : Lost Sphear et Délivrance
02 mars 2018 à 18:33 - mise à jour 02 mars 2018 à 18:33Temps de lecture1 min
Par Vivacité

C'était dans le 6/8 sur la Une Télé avec Gilles Banneux.

Lost Sphear... 90' Revival...

Pour revivre les grands moments du jeu de rôle japonais !

Les développeurs ont voulu mettre en avant l'imaginaire... D'où le côté enfantin de la stylisation des personnages.

L'émotion est suggérée plutôt que montrée.

Lost Sphear propose un système de combat ATB. Au niveau du scénario, vous suivez Kanata, jeune homme qui en sortant d'un rêve, constate la disparition de sa ville natale. Avec ses compagnons, ils devront reconstruire leur monde grâce au pouvoir de la Mémoire.

Un jeu très classique. Très japonais.

Deliverance/Kingdom Come... Action et aventure à la 1ère personne...

Un jeu médiéval... Mais pas "fantastique".

Un jeu qui nous plonge dans une région historique : la Bohême. En République tchèque. 

La Bohême, située au cœur de l’Europe, est une région dotée d’une grande richesse culturelle, de filons d’argent pur et de châteaux à perte de vue. La mort du bien-aimé souverain, l’Empereur Charles IV, a plongé le royaume dans une période sombre. Depuis, le joyau du Saint Empire Romain est en proie à la guerre, la corruption et la discorde.

C’est Venceslas, l’un des fils de Charles, qui a hérité de la couronne. À la différence de son père, Venceslas, est un monarque naïf, indulgent et dépourvu de véritable ambition. Son demi-frère et roi de Hongrie, Sigismond le Renard Roux, a bien senti cette faiblesse. Prétextant une visite de courtoisie, Sigismond se rend en Bohême pour y capturer son demi-frère. Désormais sans roi pour la gouverner, la Bohême est exploitée sans complexe par Sigismond qui s’accapare ses richesses.

Au milieu de ce chaos, vous incarnez Henry, le fils d’un forgeron. Votre vie paisible change radicalement après la destruction de votre village natal par des mercenaires commandés par Sigismond en personne. Par chance, vous êtes l’un des rares survivants de ce massacre.

N’ayant plus ni foyer, ni famille, ni avenir, vous vous mettez au service du Seigneur Radzig Kobyla qui organise la résistance contre l’envahisseur. Le destin vous implique dans ce conflit sanglant, vous entraînant dans cette violente guerre civile, et vous devrez alors partir au combat pour décider du sort de la Bohême.

Très réaliste sur le plan "vue subjective".

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous