Non, le Ramadan ne sera pas reporté ou annulé à cause du coronavirus

Non, le Ramadan ne sera pas reporté ou annulé à cause du coronavirus
19 avr. 2020 à 14:16 - mise à jour 20 avr. 2020 à 10:54Temps de lecture2 min
Par Aubry Touriel

Ces derniers jours, des vidéos circulent sur WhatsApp prétendant que le Ramadan serait reporté ou annulé à cause du coronavirus. Le début du jeûne aura-t-il bien lieu la soirée du 23 avril comme prévu ?

Dans une vidéo diffusée sur Whatsapp, Mohammed Chatar, présentateur de la station bruxelloise Arabel, prétendrait* "avoir entendu de bonnes sources que plusieurs pays sont en train d'envisager le report ou l'annulation du Ramadan", rapporte la VRTLa vidéo a été fortement partagée au sein de la communauté marocaine en Belgique.

Selon des rumeurs sur les réseaux sociaux, le Ramadan serait reporté car les personnes qui jeûnent auraient un système immunitaire affaibli et seraient donc plus susceptibles de contracter le covid-19.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Abdelmoniam Boussenna, imam de la mosquée Arrahma de Roubaix, démonte cette fausse information dans une vidéo : "La première des choses, c’est de s’abstenir de partager."

Selon lui, il faut aussi se poser une autre question : "Reporter/annuler par qui ? Quelle est cette mystérieuse autorité qui a la capacité d’annuler ou de reporter le quatrième pilier de l’Islam ?

Avant d’ajouter : "Si les médecins ou les experts nous avaient expliqué que le jeûne favorisait le développement du virus, nous aurions bien sûr pris nos responsabilités parce que la préservation de la vie prime. Mais ce n’est pas le cas, aucun spécialiste n’a dit cela. Au contraire, il est prouvé que le jeune apporte des bienfaits."

L’information selon laquelle le Ramadan serait reporté ou annulé est dès lors infondée.

" RAMADAN ANNULÉ ? REPORTÉ ? "

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dispenses sous certaines conditions

À la suite de l’annonce de la prolongation des mesures de confinement jusqu’au 3 mai, l’Exécutif des Musulmans de Belgique a rappelé dans un communiqué que les enfants, les personnes âgées ou fragilisées, les femmes enceintes ou allaitantes et les malades sont dispensés de l’observation du jeûne.

Mais ce n’est pas tout, en raison du caractère exceptionnel de la pandémie, des dispenses supplémentaires sont autorisées : "Cette année exceptionnellement, les personnes de confession musulmane qui travaillent en première ligne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus (Covid 19) et qui sont confrontées à des circonstances de travail très pénibles (stress et fatigue intenses, horaire surchargé, port de tenues de sécurité qui accentuent la soif…) peuvent, si elles rencontrent des difficultés insurmontables, rompre le jeûne entamé et le reporter ultérieurement. Cela concerne principalement les membres du personnel des hôpitaux, des homes et des entreprises de pompes funèbres."

L’Exécutif des Musulmans conclut : "Il est primordial que l’ensemble de la communauté musulmane respecte scrupuleusement toutes ces recommandations et comprenne qu’elles sont essentielles pour préserver la santé publique. Dans ce contexte, la patience est la meilleure des vertus."

Non, le Ramadan ne sera pas reporté ou annulé à cause du coronavirus
Non, le Ramadan ne sera pas reporté ou annulé à cause du coronavirus © Tous droits réservés

* À la suite de la publication de cet article, Charafeddine Chatri, le fils de Mohammed Chatar, a contacté la RTBF pour démentir que son père avait tenu ces propos : "La vidéo initiale a été enregistrée et envoyée uniquement à des théologiens et des imams de Belgique. L'objectif était de les questionner sur leurs décisions et les actions qu'ils comptent prendre, afin de préparer une émission concernant le mois de Ramadan durant la période de coronavirus. Un petit malin a détourné la vidéo, propageant l'idée que Mr Chater aurait déclaré que le jeûne serait reporté. Et c'est cette vidéo détournée que les gens ont repartagé."

Articles recommandés pour vous