Cyclisme

Nokere: Les directeurs sportifs comprennent

12 mars 2013 à 17:24Temps de lecture1 min
Par Belga

"Je suis vraiment avec les organisateurs", a déclaré Rik Van Slijcke (Omega Pharma-Quick.Step). "On travaille toute une année et ensuite on doit prendre la décision de tout annuler. Il était impossible de courir ici demain. J'ai fait une partie du parcours. Même les voitures se retrouvent dans le fossé. On doit penser à ce que les coureurs et les suiveurs puissent vivre la course en toute sécurité. Je trouve bien que les organisateurs déclarent ne pas vouloir hypothéquer le printemps des coureurs. Ils ont pris une décision courageuse mais dramatique."

Jean-Pierre Heynderickx (Lotto-Belisol) a encore fait une reconnaissance du circuit final avant l'assemblée des directeurs sportifs. "À certains endroits, ça va, mais après on arrive soudainement sur des routes enneigées. À 2 kilomètres de l'arrivée, c'est très glissant et il y a environ 10 centimètres de neige. C'est dommage pour des hommes comme Kenny Dehaes, Jens Debusschere et Frederique Robert qui avaient fait de la Nokere Koerse un objectif."

"Quand je me sus rendu à l'assemblée, j'en savais déjà assez. La course n'aurait pas lieu", a expliqué Hilaire Van Der Schueren (Vacansoleil-DCM). "Á Grammont, c'était déjà sans espoir, mais même sur les routes que nous voyons normalement pendant la course, il n'y avait rien à faire. Les organisateurs ont pris la seule bonne décision."

Belga

Articles recommandés pour vous