Championnats Européens

Neuf sports, des chances de médailles belges, les championnats européens de Munich commencent ce jeudi

La délégation belge aura de grandes ambitions à Munich.
10 août 2022 à 07:00Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby avec Belga

Le sport européen va se mettre à battre dès ce jeudi avec les championnats européens de Munich qui présenteront neuf disciplines avec de belles chances de médailles belges. Présentation.

Munich accueille du 11 au 21 août neuf championnats européens pour la deuxième édition de cet évènement multisports après Glasgow en 2018. Il y a quatre ans, l’athlétisme avait aussi participé au projet mais à Berlin. Cette année, la capitale de la Bavière reçoit l’athlétisme, l’aviron, le beach-volley, le canoë-kayak, le cyclisme, l’escalade, la gymnastique artistique, le tennis de table et le triathlon.

Absente du beach-volley, la Belgique sera présente dans huit des neuf disciplines avec l’athlétisme (du 15 au 21), l’aviron (du 11 au 14), la gymnastique (du 11 au 21), le triathlon (12, 13 et 14), le kayak (du 18 au 21), l’escalade (du 11 au 18) et le tennis de table du 11 au 21. Le cyclisme se décline sur la piste (du 11 au 16), la route (les 14, 17 et 21), en mountainbike (19 et 20) et en BMX du 11 au 13.

Lors des premiers Championnats européens à Glasgow et Berlin, la Belgique avait décroché 19 médailles (6 en or, 5 en argent et 8 en bronze), 11e au classement des médailles. Forcément, avec de tels résultats, la délégation noire-jaune-rouge nourrit de grands espoirs cette année.

En athlétisme, d’abord. Avec Nafi Thiam et Noor Vidts notamment qui seront protagonistes en heptathlon. Les relais 4X400 et Koen Naert (marathon) viendront également avec de grandes ambitions alors qu'Elise Vanderelst espère retrouver son niveau de l'an dernier qui lui avait permis de décrocher une médaille d'or sur le 1500m européen (indoor).  Avec une délégation record de 59 athlètes, l’athlétisme belge veut marquer les esprits à Munich.

En cyclisme, la principale chance de médaille belge était Yves Lampaert sur le contre-la-montre. Malade, le vainqueur de la 1ère tape du dernier Tour de France a dû déclarer forfait. La sélection de Sven Vanthourenhout misera donc sur Tim Merlier pour ramener une breloque sur la course en ligne. Chez les dames, Lotte Kopecky espère tirer son épingle du jeu sur la piste alors qu'elle fait l'impasse sur la route. Robbe Ghys sera également à surveiller sur la piste.

En gymnastique, Nina Derwael a décidé de faire l’impasse pour se concentrer sur les Mondiaux en fin de saison.

Marten van Riel souffre quant à lui d'un œdème osseux. Les espoirs du triathlon belge seront donc sur les épaules de Jelle Geens.

Dans les autres sports, on notera notamment les bonnes chances de médaille pour Nicolas Collin (escalade), médaillé d'or aux jeux mondiaux le mois dernier.

Dès ce jeudi, les athlètes seront de sortie avec notamment les débuts de la gymnastique, de l’escalade et du BMX. Durant toute la compétition, la RTBF sera au cœur de l’événement en proposant des heures d’antenne sur Tipik et Auvio, en plus d’un suivi important sur notre site.

Sur le même sujet

La Belgique avec une délégation record de 59 athlètes, dont 48 en individuel, à l’Euro de Munich

Athlétisme

Cyclisme : La championne olympique, du monde et d'Europe Lisa Brennauer raccrochera après Munich

Cyclisme

Articles recommandés pour vous