Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Netflix s'associe à Microsoft et met en danger la télévision linéaire

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Netflix, le numéro un mondial du streaming vidéo a donc choisi Microsoft pour gérer la publicité sur sa plateforme.

Cette alliance entre deux géants de la technologie américaine suscite pas mal de réactions, même si l'arrivée de la publicité sur Netflix n'est pas attendue avant 2 ou 3 ans. Netflix veut proposer à ses abonnés une formule d'abonnement moins chère que les formules actuelles, mais avec de la publicité. C'est étonnant, car depuis le départ Netflix a utilisé l'argument de l'absence de publicité pour séduire ses clients. Alors pourquoi ce virage à 180° ?
 
Réponse : en avril dernier la direction de Netflix a annoncé qu'elle avait perdu 200.000 abonnés au lieu d'en récolter 2 millions de nouveaux. C'est une première en 10 ans ! La faute à qui ? Mais à plusieurs facteurs. D'abord les concurrents qui sont de plus en plus solides et qui grignotent des parts de marché. Mais aussi le fait qu'offrir des exclusivités ne suffit plus à retenir des abonnés. Netflix restreint également fortement le partage des identifiants, ce qui ne plait plus à sa clientèle. Bref, tout ça a fait qu'en avril dernier Netflix a dégringolé en Bourse de 47%. Et ça ne s'améliore pas, puisque l'action Netflix est en baisse de 70% sur un an. Lire la suite.

Sur le même sujet

"L'abonnement n'a pas tué la publicité" : Netflix et Disney vont proposer des abonnements moins chers, mais avec des annonces publicitaires

Economie

Serions-nous devenus collectivement masochistes ?

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous