Les Classiques - Cyclisme

Naesen : "Ajouter une cerise sur le gâteau à Paris-Roubaix"

Oliver Naesen

Une deuxième place à Milan-Sanremo et une troisième place à Gand-Wevelgem. Il y a eu aussi une huitième place au GP de l'E3 Harelbeke et une septième place au Tour des Flandres. Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) peut regarder son printemps 2019 avec satisfaction, même s'il avait rêvé de victoire.

"J'aimerais ajouter une cerise sur le gâteau", a-t-il dit jeudi à trois jours de Paris-Roubaix. "Les places d'honneur sont très belles et je suis content d'avoir fait un nouveau pas en avant, mais dimanche est ma dernière chance pour une victoire ce printemps, donc j'aimerais la saisir. Je dois être satisfait de ce printemps, avec de tels résultats, mais un coureur aime aussi gagner."

Dimanche, ce sera sa cinquième participation, son meilleur résultat est une 12e place l'an dernier. "J'ai eu beaucoup de malchance à Roubaix, j'espère que ça ira mieux dimanche. Mon état est bon et ma bronchite va beaucoup mieux. Je tousse encore un peu, mais pas comme la semaine dernière, donc ce n'est pas une excuse."

Naesen a terminé la reconnaissance et a constaté que le vent était différent des années précédentes. "J'ai remarqué cela et ils prédisent ces conditions pour le reste de la semaine. C'est donc déjà une chose que j'ai apprise, pour le reste c'était un rafraîchissement des secteurs pavés et nous avons vu une fois de plus qu'ils ont l'air mauvais. J'ai hâte d'être dimanche et je suis l'un des favoris, pas le favori numéro un. On pouvait en parler à l'époque de Tom Boonen et Fabian Cancellara, il y avait vraiment un favori. Maintenant, sur le papier, il y a jusqu'à vingt favoris qui peuvent honnêtement dire qu'ils peuvent participer à la victoire. C'est beaucoup et c'est aussi une autre course."

Sur le même sujet