Athlétisme

MPM de Jonathan Borlée sur 300m au Meeting de Liège

Jonathan Borlée
25 juin 2013 à 16:45 - mise à jour 10 juil. 2013 à 19:23Temps de lecture4 min
Par Belga News

L'une des principales attractions de ce Meeting Internationale de la Province de Liège était sans nul doute Jonathan Borlée qui s'alignait à la place de son frère Kevin sur la distance de 300 mètres. Et ce, face au Trinidéen Lalonde Gordonde, médaillé de bronze sur 400 mètres aux JO de Londres en 2012.

Jonathan Borlée a fait une bien belle impression en s'imposant mais aussi et surtout en réalisant la meilleure performance mondiale de l'année avec un temps de 32.31. Il n'améliore toutefois pas le record de Belgique.

"La décision de courir à Liège a été prise lundi," a indiqué Jonathan Borlée. "Je voulais courir une fois avant de me lancer sur le 400 mètres du meeting d'Heusden de ce samedi."

La piste de Liège, où il avait battu le record de Belgique du 300 mètres en 2012 (31.87), semble donc convenir à l'athlète bruxellois qui s'est donc imposé mercredi en 32.31, malgré des conditions très venteuses. "Liège me réussit bien à l'évidence. Je voulais y courir avant mon 400 mètres de samedi. Je ne m'estime en effet pas encore à 100 % dans l'optique des championnats du monde de Moscou. Tout se passe certes bien à l'entraînement mais je sens que j'ai besoin de compétition et de rythme. C'est dans cette optique que je suis venu courir à Liège où je me suis rassuré. Certes, le chrono aurait pu être encore meilleur mais j'ai payé le vent contraire de la première ligne droite dans les 50 derniers mètres. D'ici Moscou, je veux me concentrer sur moi-même et sur mes courses," a conclu Jonathan Borlée.

Antoine Gillet termine, pour sa part, dernier de ce 300m mais avec un temps de 33.61, il bat malgré tout son record personnel.

MPM de Jonathan Borlée sur 300m

Olivia Borlée a réalisé le minimum pour les Jeux de la Francophonie 2013

Olivia Borlée a terminé 5e en 11.73 secondes de la finale du 100 mètres du meeting international de Liège. La Bruxelloise avait signé le meilleur chrono de sa saison en 11.54 en séries, le minimum qualificatif pour Nice étant fixé à 11.62. "Je suis déjà très contente de ne plus souffrir des tendons d'Achille. On m'avait dit que jamais la douleur ne partirait et les événements, une convergence de soins, de plusieurs facteurs ont prouvé le contraire," a indiqué la Bruxelloise qui avoue avoir retrouvé des sensations. "Je suis très contente de pouvoir recourir sans autre arrière pensée que ma course, de pouvoir pousser à nouveau à la sortie d'un virage d'un 200 mètres. J'ai réalisé le minimum pour les Jeux de la Francophonie, ça pourrait devenir un objectif. Pour le reste, pour les Mondiaux de Moscou, je ne me mets pas de pression."

Olivia Borlée s'alignera sur 200 m samedi à la Nuit de l'Athlétisme d'Heusden et elle doublera 100 mètres et 200 mètres au championnat de Belgique les 20 et 21 juillet. Les minima qualificatifs pour les championnats du monde de Moscou sont de 11.22 (100 m) et 22.94 (200 m).

Le 100 mètres d'Olivia Borlée

Déception pour Zagré et Berings

La prestation liégeoise de Sarah Aerts sur 100 mètres haies (12.85, min. 12.94) n'a pas pu être validé à cause d'un vent trop favorable dans la ligne de droite. "C'est vraiment dommage," a indiqué Sarah Aerts, 3e de la course remporté par l'Américain Loral Smith en 12.66. "Ma blessure au genou est devenue chronique et je ne peux pas pour le moment me consacrer à l'heptathlon, d'où mon choix exclusif pour le 100 m haies. J'ai signé un excellent temps à Liège, ce à quoi je m'attendais suite à mes bons entraînements. Je sens que j'ai le minimum mondial dans les jambes, dans de bonnes conditions."

Eline Berings a pour sa part signé son meilleur chrono potentiel de la saison (13.01) mais, elle aussi, avec un vent trop favorable. "Dommage mais je sens que la forme arrive," a indiqué Berings qui doit encore réaliser le minimum mondial pour Moscou (12.94). "J'ai certes encore besoin de rythme et une course comme Liège était quand même intéressante en cela, malgré le vent. Je serai à Heusden et au National. Je pense pouvoir réaliser la qualification en deux courses, dans des bonnes conditions."

Anne Zagré, déjà qualifiée quant à elle pour Moscou, a causé un faux départ et a été privée de course, trois jours après avoir été privée de chrono à Bruxelles sur panne électronique.

100m haies: Faux départ de Zagré, Aerts 3e et Berings 7e

Chez les messieurs, Adrien Deghelt a signé 13.56 sur 110 mètres haies avec un vent trop favorable de près de 3 mètres par seconde (limite 2 m/s), se classant 4e de la course remportée par le Barbadien Shane Brathwaithe en 13.43.

"J'ai heurté la première haie à cause du vent," a indiqué le Namurois qui cherche toujours le minimum mondial (13.50). "J'étais de toute façon trop près des haies. Je serai à Heusden en sachant que je dois encore améliorer des détails dans ma course."

Damien Broothaerts doit se contenter de la 6ème place avec un temps de 13.63. Les deux athlètes belges terminent donc assez loin du minimum requis pour se qualifier pour les Mondiaux de Moscou en août prochain.

Ce 110 m haies a aussi été marqué par la chute spectaculaire d'Adams.

110m haies: Deghelt 4e et Broothaerts 6e

Le vent prive Nafissatou Thiam d'un record personnel à la longueur

Après quelques sorties bien réussies sur 100 m haies, la Namuroise Nafissatou Thiam, qualifiée pour les championnat d'Europe juniores d'heptathlon, avait opté pour le concours de longueur où elle a bondi à 6m29 avec un vent trop favorable.

"Nafi" est rassurée même si son record personnel de longueur signé à Liège mercredi (6m29) n'a pu être validé à cause d'un vent de plus 3,5 mètres par seconde (limite 2 m/sec). La Namuroise en reste donc à sa marque officielle de 6m04. "J'ai bondi à 6m29 au premier essai et j'ai raté les deux suivants," a indiqué Thiam.

"C'est le leçon que je dois retenir de Liège: me concentrer à fond sur les trois premiers essais car je n'en aurai que trois à l'heptathlon du championnat d'Europe de Rieti (18-21/07). Je sais que je suis parmi les favorites mais ce qui comptera pour moi sera de battre mon record de Belgique (6.021 pts) et passer à 6.100 ou 6.150 points, même si je rate de podium européen. Je participerai aussi aux championnats du monde toutes catégories de Moscou en août mais ce sera sans stress et pour prendre de l'expérience," a conclu la Namuroise du club du RFC Liège.

Hans Van Alphen, 4ème au décathlon des JO de Londres en 2012, a retrouvé la compétition à l'occasion de ce meeting de Liège. Alors qu'il devait disputer un triathlon (100 m, disque, hauteur) face au Néerlandais Eelco Sintnicolaas. Hans, qui a préféré renoncer aux Mondiaux, s'est contenté finalement du disque.

G.Bayet avec Belga