Regions Hainaut

Mouscron: les larmes et l'émotion d'une population après le décès de son bourgmestre

Figure très appréciée des mouscronnois, la disparition d'Alfred Gadenne a bouleversé la poipulation
12 sept. 2017 à 10:11 - mise à jour 12 sept. 2017 à 10:11Temps de lecture1 min
Par Vincent Clérin, Florence Dussart

"Il ne méritait pas cela" les cinq mots emplis de larmes de cette habitante traduisent le désarroi dans lequel sont plongés les habitants depuis l’annonce du décès de leur bourgmestre.

Dans ce climat lourd qui pèse aujourd’hui sur l’entité de Mouscron, ceux qui ont besoin de parler évoquent tous la proximité du disparu avec ses administrés.

Un peu plus loin, le facteur lâche "c’est une catastrophe, une grande catastrophe, une désolation pour tout le monde, c’était un grand monsieur, un très grand monsieur, ça me fait mal, très mal" des propos qui traduisent eux aussi la consternation ambiante.

Alfred, l’enfant du village

La popularité du bourgmestre n’est pas le fruit du hasard, Alfred Gadenne c’était l’enfant du village, "il disait bonjour à tout l’monde même à un chien avec un p’tit chapeau comme on dit, confie ce pensionné en esquissant un petit sourire ému, on n’en aura jamais plus un comme ça"

En larmes également une habitante évoque l’organisation d’une marche blanche à l’occasion de l’enterrement de "monsieur Alfred Gadenne" "Oui, tout le monde disait Alfred, mais moi je dis monsieur parce que c’était un grand monsieur".

Articles recommandés pour vous