Regions

Mons 2015: le Commissaire Yves Vasseur assume "un élitisme partagé"

Le Commissaire de Mons 2015, Yves Vasseur
23 janv. 2015 à 15:50Temps de lecture1 min
Par Vincent Clerin

Ce vendredi Yves Vasseur est un peu comme le Chef qui, en cuisine, soulève le couvercle de la cocotte dont le contenu a longuement mijoté. Que fait-il à ce moment? Il trempe son index dans la sauce et le porte à la bouche pour voir s’il peut envoyer le menu en salle. Sauf qu’ici, la marmite culturelle a mijoté plus de dix ans et avant d’expédier les plats aux 100.000 convives attendus, le sentiment du maître queux est avant tout "un sentiment de fierté d’avoir réussi cela avec une équipe exceptionnelle".

Le Commissaire estime que la fête ne lui appartient plus, que c’est au public maintenant de s’en emparer. Pour lui, la conquête du public se fera de manière progressive et il compte sur la fête de samedi pour donner le ton d’une année exceptionnelle et séduire son public.

Pour qui?

Mais à qui s’adresse Mons 2015 justement et quel sera son public? C’est souvent sur ce terrain qu’est titillé Yves Vasseur et de manière récurrente, le projet n’est-il pas trop élitiste ? "C’est toujours ce mot qui revient, le mot élitiste, répond l’intéressé, et bien je le revendique mais je revendique un élitisme partagé, ‘un élitisme pour tous’, c’est le mot du grand metteur en scène Antoine Vitez "

Pousquoi ne pourrait-on prétendre au meilleur?

Et Yves Vasseur de poursuivre "Pourquoi n’aurait-on pas à Mons les meilleurs spectacles, les meilleurs artistes, les meilleurs concerts, pourquoi les jeunes de Mons ne pourraient bénéficier de la même chance que s’ils habitaient Londres ou New-York ? C’est simplement ça mon message".

"Mais évidemment, il faut partager, il faut expliquer, il faut donner des conditions d’accès -notamment tarifaires- favorables, et nous le faisons : 80% des événements de l’année sont gratuits et ceux qui sont payants ne sont pas très chers, il existe des formules de passeports qui vous permettent d’avoir toute l’année tous les spectacles à 4€, tout cela pour dire encore une fois que cet élitisme, je le revendique mais je le partage".

Aujourd’hui, de toute manière, le menu est prêt et le Chef n’a plus qu’un mot à dire à son équipe "envoyez!". Début de la dégustation ce samedi 24 janvier.

Vincent Clérin

 

 

Sur le même sujet

Mons 2015, c'est parti pour toute une année

Belgique

Mons 2015: le tournant d'une nouvelle ère pour la région de Mons

Regions

Articles recommandés pour vous