Icône représentant un article video.

Athlétisme

Mondiaux d'athlétisme : "La course parfaite", se réjouit Jacques Borlée après le bronze des Tornados

25 juil. 2022 à 06:53Temps de lecture3 min
Par Alice Devilez avec Belga

Mentor des Belgian Tornados depuis la création de l'équipe en 2007, Jacques Borlée a apporté une 15e médaille en 29 finales majeures au relais du 4x400 mètres masculin, troisième des Mondiaux dimanche à Eugene avec Dylan Borlée, Julien Watrin, Alexander Doom et Kevin Borlée. David Bertrand, envoyé spécial sur place, a tendu son micro au coach belge.

"On fait la course parfaite, c'est Trinité-et-Tobago qui nous fait perdre la 2e place", a-t-il estimé. "Ils ont mis les meilleurs dans les premières positions. Alexander (Doom, ndlr) le joue bien mais doit aller au 2e couloir et suivre la Jamaïque."

Le patron des Tornados a ensuite souligné le travail de chaque membre du quatuor. "Faire 45.44 dans ce vent pour Dylan, c'est formidable, puis Julien se rabat idéalement et Alexander et Kevin font la course parfaite, dans des conditions rendues compliquées par le vent."

Déjà troisième aux Mondiaux de Doha en 2019, la Belgique est une nouvelle fois la meilleure équipe européenne. "C'est une confirmation", a dit Jacques Borlée en souriant. "Je pense que les Anglais voudront nous embêter à Munich. Ils veulent notre peau", en évoquant le déjà très proche Euro (15-21 août). "Il faut maintenant que je puisse disposer de toute l'équipe car la fatigue va être très importante et je dois voir que sera dans la meilleure position dans quatre semaines."

Cette 15e médaille, acquise aux États-Unis, là où ses fils ont profité d'un parcours à l'Université d'État de Floride, a une saveur particulière pour le patriarche de la tribu Borlée. "On a quand même toute une histoire avec ce pays, un pays où nous sommes appréciés. Pouvoir terminer à la 3e place, derrière les USA et la Jamaïque, dont on s'approche, ce n'est pas rien. Il faut continuer à travailler pour être encore plus forts. Il ne faut pas s'endormir sur nos lauriers et se remettre directement en question."

D'ici Munich, les relayeurs belges vont probablement effectuer un stage à Valbonne, dans le sud de la France. "C'est notre endroit et la piste a été refaite. Mais aucune décision n'a encore été prise", a-t-il ponctué.

Articles recommandés pour vous