Regions

Molenbeek : le ramassage des déchets se termine

Selon Bruxelles Propreté, les déchets présents sur les trottoirs ne correspondent pas du tout aux 25 mètres cube d’encombrants prévus avec le foyer molenbeekois
29 févr. 2012 à 14:17Temps de lecture1 min
Par RTBF
''C’est un peu fort, je trouve. Je voulais rentrer avec mes skis et j’ai dû zigzaguer entre les déchets'' raconte un habitant. ''On ne sait plus passer'' conteste un autre.

Les ouvriers communaux sillonnent les rues avec leur camion et ramasse les nombreux déchets accumulés depuis 10 jours. Tout avait pourtant bien commencé par la distribution d'un courrier. Jan Gysels, échevin de la Propreté, témoigne : ''Ce qui a été demandé aux habitants, c’est de sortir les déchets de leur cave ou de leur grenier et de les déposer dans la rue le vingt à partir de huit heures du matin et c’est ce qu’ils ont fait. Le problème, c’est que Bruxelles Propreté s’est dit qu’avec un seul camion, ça suffirait.''

Selon Bruxelles Propreté, la situation est bien plus complexe que cela. Les déchets présents sur les trottoirs ne correspondent pas du tout aux 25 mètres cube d’encombrants prévus avec le foyer molenbeekois.

Etienne Cornesse, porte-parole de Bruxelles propreté, confirme : ''Quand nos équipes sont arrivées le vingt février sur place, il y avait beaucoup plus que 25 mètres cube de déchets. Nos équipes ont donc enlevé ce qui était prévu avec le logement social de Molenbeek et ont ensuite continué leurs autres missions.''

Bruxelles Mobilité estime qu’ils étaient tout à fait hors cadre avec ce qui avait été prévu par le logement social molenbeek. De ce fait, autant les équipes de Bruxelles Mobilité que le foyer molenbeekois se sont retrouvés dépassés.

Jan Gysels l'échevin de la Propreté sait que le Foyer a commis des erreurs mais, selon lui, Bruxelles Propreté aurait dû réagir. ''Il y a eu un contrat avec l’agence et même s’il est vrai qu’il y a eu des erreurs, j’estime que quand on constate un tel problème, on se conduit de manière responsable jusqu’à la fin. Ici, le problème persiste depuis plus d’une semaine et rien ne se passe. Et Bruxelles Mobilité ne communique pas avec la commune.''

Selon Bruxelles Propreté les tournées sont prévues longtemps à l'avance et il est impossible de libérer des camions à la dernière minute. La commune organise donc le ramassage à ses frais et cela devrait encore durer un jour ou deux.


Geoffroy Fabré

Articles recommandés pour vous