Moins de 30% de l'aide promise au Yémen a été honorée, selon l'ONU

Une petite yémenite recevant un traitement contre le choléra.
14 juin 2017 à 14:08Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Belga

Moins de 30% de l'aide internationale promise au Yémen a été honorée cette année, a annoncé mercredi un responsable de l'ONU, alors que des millions de Yéménites luttent pour survivre dans le pays ravagé par la guerre et frappé par une épidémie de choléra.

Les donateurs avaient promis en avril une aide de 1,1 milliard de dollars (981,5 millions d'euros) au Yémen, confronté selon l'ONU à la pire crise humanitaire depuis la deuxième guerre mondiale. Mais "à ce jour, seulement 29% de l'aide promise au programme humanitaire de l'ONU a été honorée", a déclaré une porte-parole du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Shabia Mantoo.

Environ 19 millions d'habitants, soit environ deux tiers de la population, ont un besoin urgent d'aide humanitaire, dont 17 millions souffrent de la faim, selon l'ONU. Les combats ont fait plus de 8000 morts, majoritairement des civils, et plus de 44 500 blessés depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015.

Épidémie au rythme "alarmant"

La situation a empiré avec une épidémie de choléra qui, selon Shabia Mantoo, se répand à un rythme "alarmant" dans le pays où 124 000 cas suspects et 923 morts ont été recensés, selon un dernier bilan de l'ONU. Mercredi, le Comité international de la Croix-rouge (CICR) s'est inquiété du développement rapide du choléra au Yémen où, selon lui, chaque jour 5000 nouveaux cas sont enregistrés dans ce pays pauvre et dont les installations hospitalières ont été fortement endommagées par la guerre.

Sur le même sujet