Belgique

Mission économique à Londres : la princesse Elisabeth rejoint la princesse Astrid à Oxford

La Princesse Astrid de Belgique et la Princesse héritière Elisabeth photographiées lors d'une visite à l'Université d'Oxford dans le cadre de la mission économique et commerciale au Royaume-Uni.
11 mai 2022 à 14:47 - mise à jour 11 mai 2022 à 16:22Temps de lecture2 min
Par RTBF Info et Belga

La princesse Elisabeth a rejoint mercredi, sous une pluie battante, sa tante la princesse Astrid au St Hilda’s College, l’un des collèges constitutifs de l’Université d’Oxford, dans le cadre de la mission économique que préside la princesse Astrid depuis lundi au Royaume-Uni.

La princesse Elisabeth étudie actuellement à Oxford et a profité de la venue de sa tante, la princesse Astrid, pour participer à une rencontre entre la vice-chancelière de l’Université d’Oxford, Louise Richardson, la directrice du St Hilda’s College, Dame Sarah Springman, et les trois recteurs des universités flamandes de Gand, Louvain et Anvers. Environ 80 Belges étudient à Oxford.

Le vice-président wallon Willy Borsus, la ministre fédérale de l’Énergie Tinne Van der Straeten et le ministre-président flamand Jan Jambon participaient également à la rencontre. Le St Hilda’s College a été fondé en 1893. D’abord réservé aux femmes, il est devenu mixte en 2008.

La princesse Elisabeth rejoint la princesse Astrid à Oxford
La princesse Elisabeth rejoint la princesse Astrid à Oxford Belga

Avant cela, la princesse Astrid s’est rendue ce matin, sous un ciel menaçant et des rafales de vent, à Windlesham, à une heure de Londres, pour visiter le futur nouveau siège d’UCB en Angleterre. Elle a dévoilé, avec le vice-président wallon Willy Borsus, une plaque commémorant sa visite.

Jean-Christophe Tellier, PDG d'UCB, la princesse Astrid de Belgique, le ministre de l'énergie Tinne Van der Straeten et le vice-ministre-président wallon Willy Borsus, photographiés lors de l'inauguration d'un nouveau site de la société biopharmaceutique
Jean-Christophe Tellier, PDG d'UCB, la princesse Astrid de Belgique, le ministre de l'énergie Tinne Van der Straeten et le vice-ministre-président wallon Willy Borsus, photographiés lors de l'inauguration d'un nouveau site de la société biopharmaceutique © Tous droits réservés

Réacteur à fusion

La princesse Astrid s'est rendue aussi à Culham, dans le centre scientifique de l'Autorité britannique de l'énergie atomique. À cette occasion, le plus grand réacteur à fusion du monde, le Joint European Torus (JET), lui a été présenté. La ministre fédérale de l'Énergie Tinne Van der Straeten faisait partie de la visite, tout comme le vice-président wallon et ministre du Commerce extérieur Willy Borsus.

En début d'année, une équipe de scientifiques, dont font partie 12 Belges, a annoncé avoir réussi à générer 59 mégajoules d'énergie grâce à la fusion nucléaire, ce qui constitue un record. Le précédent record datait de 1995, selon l'Autorité britannique de l'énergie atomique.

La fusion nucléaire est présentée comme une énergie propre et bon marché. Elle vise à reproduire ce qu'il se passe au cœur du soleil. Actuellement, les centrales nucléaires utilisent la fission, un procédé qui produit beaucoup plus de déchets, très radioactifs, que la fusion. Aucun gaz à effet de serre n'est également produit lors de la fusion.

Un procédé qui fait rêver alors que le monde vit une crise énergétique mais aussi une crise climatique. L'énergie était d'ailleurs un thème central de la mission économique princière.

Sur le même sujet

Voici les photos officielles de la princesse Elisabeth en camp militaire

Belgique

La princesse Élisabeth inaugure un laboratoire de la KU Leuven portant son nom

Regions Flandre

Articles recommandés pour vous