Tous les sports

Midrez : "On a perdu 5 ans"

Midrez : "On perdu 5 ans"
06 mars 2012 à 14:02Temps de lecture1 min
Par M. Weynants avec D. Bertrand
"C'est le monstre du Loch Ness. Et de nouveau, on en a parlé mais on ne l'a pas vu et on ne le verra pas. On va devoir se débrouiller avec les moyens du bord. Je vais peut-être demander asile à Anvers au Topsportschool flamand", explique Midrez.

La fédération francophone de natation va donc devoir ressortir ses "vieux" projets. "Nous on va essayer de développer notre structure indépendamment des autres fédérations. On va certainement devoir faire des choix en fonction des budgets qui j'espère seront toujours alloués. On va sans doute lancer vers un sport-études fédéral - uniquement natation - à Liège comme on avait voulu le faire il y a quatre cinq ans. On va falloir un peu bricoler au début. On a perdu 5 ans!", regrette Philippe Midrez.

"Le centre de haut niveau devait regrouper les forces, organiser des interactions entre fédérations ... Les politiques n'en veulent pas et il ne faut pas me dire que c'est une question d'argent ... l'argent, ils l'ont pour ce qu'ils veulent bien", conclut-il.

M. Weynants avec D. Bertrand

Articles recommandés pour vous