RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Mettet doit trouver 600 000 euros pour les arriérés des services incendie

Mettet va devoir trouver près de 600 000 euros pour payer cinq ans d'arriérés des services 'incendie'
18 juin 2013 à 06:51Temps de lecture1 min
Par Colette Jaspers

La commune de Mettet, comme la plupart des petites communes, ne dispose pas d'un service incendie. Elle dépend donc d'une commune plus importante dénommée "commune centre", en l'occurrence Fosses-la-Ville. C'est elle qui engage les dépenses en fonction des obligations imposées par le fédéral. Les petites communes payent, à la "commune centre", un montant provisoire mais ce montant s'est révélé insuffisant.

Le problème, pour Mettet, c'est que les arriérés réclamés portent sur cinq ans. "Il y a eu un vide juridique depuis 2006 puisque l’arrêté royal de 2006 a été cassé par le Conseil d’Etat et donc il a fallu attendre la loi de janvier 2013 pour redonner au gouverneur la possibilité de faire le calcul des définitives et de faire la répartition", explique Marie Muselle, commissaire d'arrondissement.

Pour des petites communes comme Mettet la note est gratinée. C'est pratiquement le tiers des économies de la commune qui va être ponctionné, souligne Yves Delforge, bourgmestre de Mettet : "C’est le double de ce que nous payons habituellement. Pour l’année 2010 nous avons payé 188 000 euros et on nous réclame 200 000 euros de supplément".

Ce montant ne couvre pas encore 2011 et 2012, autant dire que le coût des services d'incendie aura un impact bien plus élevé que prévu sur les finances des petites communes concernées.

 

Patrick Michalle

Sur le même sujet

Service incendie: les provinces avancent l'argent aux communes "protégées"

Articles recommandés pour vous