"Metanoïa": le nouveau disque de la pianiste Beatrice Berrut. Ce samedi à midi.

La pianiste suisse Beatrice Berrut. Nous découvrirons avec elle son nouvel opus: "Metanoïa"
14 févr. 2017 à 15:31 - mise à jour 14 févr. 2017 à 15:31Temps de lecture1 min
Par Laurent Graulus

Troisième opus en solo pour la pianiste suisse romande Beatrice Berrut http://www.beatriceberrut.com/

Après les trois sonates pour piano de Schumann en 2014, et "Lux Aeterna" en 2015, consacré à la musique de Johann Sebastian Bach, la jeune musicienne nous revient cette fois avec "Metanoïa", un disque exclusivement consacré à la musique de Franz Liszt.

On y retrouve "la Vallée d'Obermann" et "D'après une lecture du Dante" (extraits de deux années de pèlerinage), les deux Ballades (S170 et 171), et enfin le cycle des "Consolations".

Beatrice Berrut était en visite à Bruxelles, nous en avons profité pour découvrir cette production avec elle.

"Metanoïa" est un disque puissant et émouvant. Beatrice Berrut nous emmène avec maestria dans les circonvolutions d'un univers lisztien, tantôt sombre comme une mort imminente, tantôt lumineux comme un matin de printemps.

Tout au long de ces cinq partitions, parfois excessivement denses, Beatrice nous guide avec bienveillance, et fait preuve d'un sens du récit qui n'a rien à envier à une Maria Joao Pires, ou à un Jorge Bolet (1914-1990), grand Maître cubain de Liszt.

Beatrice Berrut est une conteuse: précise et rigoureuse, mais aussi fougueuse et poétique. C'est du piano tel qu'on l'aime, et dire que cette jeune artiste n'a encore que 31 ans...

Pas de doute, de très beaux jours nous attendent encore...

"Metanoïa" est publié chez APARTE http://www.apartemusic.com/produit/liszt-metanoia-beatrice-berrut/

Bon voyage à travers les routes lisztiennes!

Réalisation et présentation: Laurent GRAULUS

Articles recommandés pour vous