Menu, traditions, cadeaux, croyances...: comment on fête Noël à travers le monde

Loading...
24 déc. 2019 à 13:28 - mise à jour 24 déc. 2019 à 13:32Temps de lecture5 min
Par L.V.

Si chez nous, le sapin décoré de boules et de guirlandes lumineuses et le Père Noël habillé en veste et pantalon rouges sont la base en matière de ce qui est traditionnel à Noël, reste que tous les pays ne célèbrent pas le 24 et 25 décembre de la même manière. Démarrons notre tour des traditions à Noël par nos plus proches voisins :

La France, son foie gras, ses huîtres, et sa bûche glacée

A peu de choses près, les Français et les Belges, à Noël, c'est kiff kiff. Les crèches traditionnelles garnissent les places des villes, et villages, et décorent les cheminées des foyers. Des figurines en argiles, connues sous le nom de "santon", et représentant chacun un personnage de la scène de la nativité, sont disposées dans des berceaux en bois.

Fins gourmets, et amateurs de nourriture distinguées, foie gras, saumon, et huîtres sont les mets les plus courants dans les menus en entrée. En plat principal, la dinde aux marrons est aussi un classique, et la célèbre bûche de Noël reste une valeur sûre, en dessert. Une tradition qui vient de l'ancienne tradition de brûler une bûche dans l'âtre de la cheminée. 

L'Allemagne, la salade de pommes de terre au menu du 24 décembre

Lors des repas de Noël, il n'est pas rare de trouver un plat à base de pomme de terre sur la table du réveillon. Dans l'ancienne tradition chrétienne, on jeûnait entre le 11 novembre, jour de la Saint-Martin, et le 24 décembre. Ainsi, la veille de noël, le repas est plutôt frugal, par exemple de la carpe. Mais, dans un sondage réalisé en 2016, un Allemand sur deux confiait préférer manger de la salade de pommes de terre avec des saucisses. C'est ce que rapporte le site, deutschland.de.

Les bonbons, les cadeaux, et les gâteaux ont également leur place dans les traditions de Noël des Allemands.

L'Espagne, sa messe du coq, et ses Rois mages célébrés

Le soir de Noël, les Espagnols célèbrent ce qu'ils appellent "la messe du coq", chez soi ou dans la rue. Cette célébration marque le début des festivités de Noël. La famille se réunit, ensuite, autour d'une table pour déguster le repas de Noël, et enchaîner ensuite avec des festivités en musique, et en chansons interprétées au moyens de tambours, et de l'instrument typique de Noël, le zambombas. Les Espagnols construisent une crèche avec des santons, des animaux, un paysage pour raconter le jour de la naissance de Jésus.

En ce qui concerne les cadeaux, les Espagnols, petits et grands, doivent attendre le jour des Rois mages, le 6 janvier. Venus d'Orient, les Rois Mages ont apporté les cadeaux à Jésus après sa naissance: l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais avant de déballer les présents de Père Noël, les enfants entonnent des chants de Noël.v Les Espagnols construisent une crèche avec des santons, des animaux, un paysage pour raconter le jour de la naissance de Jésus. 

L'Angleterre, son pudding de Noël, les chaussettes de Noël, et les chants

Au pays de Charles Dickens, auteurs de plusieurs livres sur la magie de Noël, le mets roi est le "Plum pudding". Préparé 3 mois à l'avance, il s'agit d'un gâteau à la recette composée de cerises confites, zestes d'oranges, grains de raisin, soupe de brandy et aussi de graisse de rognon de boeuf haché. La tradition anglaise veut que le reste du repas soit constitué d'un rôti de dinde aux légumes ou pommes de terre.

Dans les maisons, les enfants ne manquent pas non d'accrocher leurs chaussettes de Noël dans lesquels Santa Claus déposera ses cadeaux et des friandises, le matin du 25 décembre. 

La Grèce, Sainte Basile, et ses bateaux à la place du sapin de Noël

Les Grec, eux, le Père Noël s'appelle Sainte Basile (Agios Vassilis), et ils fêtent Noël, le 1er janvier. La veille au soir, sur le coup de minuit, ils partagent des gâteaux, dans lesquels plusieurs pièces d'or ont été cachées. La légende veut qu'elles porteront chance à ceux qui les trouveront. D'autre part, le sapin est remplacé par l'emblème du pays: les bateaux miniatures, et les maquettes de voiliers illuminés.

Le Japon, des cuisses de poulet, en couple plutôt qu'en famille

Pour certains Japonais, le menu du réveillon de Noël est composé davantage de poulet que de dinde, et en particulier du poulet frit, de la chaîne, Kentucky Fried Chicken (KFC). Cette tradition daterait des années 1970, KFC était alors le seul à proposer les dindes ou poulets entiers recherchés par les Occidentaux vivant au Japon.

Les Japonais raffolent aussi de leur Christmas cake, en dessert. Il s'agit d'un cake éponge garni de crème chantilly ou de chocolat. Il a l'apparence d'un cheese-cake et peut être agrémenté de fraises, cerises, raisins ou encore du massepain. Enfin, la soirée de Noël au Japon s'apparente à une soirée de Saint-Valentin chez nous. Les Japonais fêtent Noël en couple, ou avec des amis, plutôt qu'en famille. Les repas en famille sont réservées au 31 décembre. 

Le Mexique, la piñata, et 9 jours de fête

Les Mexicains fêtent Noël du 16 au 24 décembre. Les festivités retracent le voyage de Marie et Joseph depuis Nazareth jusque Bethléem. Le dîner est composé de plats traditionnels mexicains, tels que des tamales ou d'atoles au chocolat à base de maïs. Après le dîner, les Mexicains se réunissent pour casser la piñata remplie de bonbons, avant de s'échanger les cadeaux. 

La Colombie, ses bougies, et ses festivités religieuses

Là-bas, Noël démarre le 7 décembre avec la " El Dia De Las Velitas ", autrement dit "le jour des bougies". Cette fête est dédiée à l'immaculée conception et à la Vierge Marie. A cette date, les Colombiens sortent sur les trottoirs et allument leurs bougies, entourés de leurs proches. Un moment dont ils profitent ensemble pour discuter ou prier. 

Dans certaines parties du globe, c'est plutôt les rayons du soleil que la neige qui inondent les trottoirs, et en plein air que devant un feu de cheminée.

L'Australie, un repas d'été, les températures au dessus de 25 degrés, et le surf

Au pays des kangourous, c'est plutôt le soleil et des températures dépassant les 25 degrés que le froid, qui constitue le décor d'un 25 décembre. Le repas a également des accents d'été, puisque les Australiens partagent en famille un repas plutôt froid, à base de viande, de salade et de fruits tropicaux en dessert, et non de la bûche. 

Le lendemain de Noël, Santa Claus embarque sa planche de surf, et s'en va prendre quelques vagues avec plusieurs participants déguisés d'un costume rouge et bonnet à pompon rouge et blanc, et de bottes noires.  La grande tradition australienne  est aussi le concert en plein air, à la lueur des bougies. Le plus grand est du concert est le "Carols in the domains" de Sydney.

L'Afrique du Sud, le braai, et camps religieux

Lors du réveillon, le plat qui a la cote, c'est le braai, le barbecue traditionnel du pays, qui se déguste souvent avec une bière à la main. Une des caractéristiques des festivités de Noël en Afrique du sud tient dans l'opportunité de se réunir en famille, entre amis autour d'une piscine ou sur la plage. Certains groupes ethniques participent également à des camps religieux dans leur pays natal, où leur sont offerts des plats traditionnels tels que le pap, qui est une bouillie au maïs, le moroga à base d'épinards et d'oignons, et de la viande de boeuf ou de chèvre.