Jupiler Pro League

Mazzu: "Garder du respect pour l'adversaire, pas jouer comme des starlettes"

Mazzu: "Garder du respect pour l'adversaire, pas jouer comme des starlettes"
26 déc. 2017 à 20:03 - mise à jour 26 déc. 2017 à 20:03Temps de lecture1 min
Par Alice Devilez & Pierre Deprez

Felice Mazzu semblait heureux à la fin du match opposant Zulte Waregem à Charleroi qui s'est soldé par une victoire 0-4 des Zèbres. Mais la joie du coach était toute mesurée vu les circonstances particulières de la rencontre disputée à neuf pendant plus d'une heure de jeu par les Flandriens. 

Pendant le match aussi sa joie a été mesurée, "Tout d'abord par respect pour mon collègue que j'apprécie énormément et par respect pour l'adversaire. Les circonstances ont fait qu'on a joué en supériorité numérique très longtemps et par le fait qu'on menait 0-2 j'ai essayé de garder un maximum de simplicité et d'humilité."

Les Zèbres auraient pu se contenter de conserver le ballon, de le faire tourner mais ils ont tenté d'inscrire plus de buts: " De l'extérieur on ne s'en rend peut-être pas compte mais ce sont des matches qui ne sont pas aussi simples que ça. A partir du moment où le mental des joueurs n'est pas présent, à savoir garder de la simplicité, garder de l'humilité, avoir du respect pour l'adversaire mais évidemment garder le zéro derrière. Et si on a la possibilité de mettre un ou deux buts en plus c'est bien pour le goal average et pour les buteurs. On a essayé de remplir ces tâches-là, en tous cas c'est ce que je leur ai dit à la mi-temps, c'est d'avoir un maximum de respect pour l'adversaire, un maximum d'humilité, pas commencer à jouer comme des starlettes. "

Une victoire importante après le 1/6: "Oui même si tout n'avait pas été mauvais dans le 1 sur 6, on a fait de bonnes choses, ça ne nous a pas souri. C'est important juste avant les congés et aussi de passer la barre des 40 points aujourd'hui. On est à 42, c'est quand même une addition conséquente pour nos 21 premiers matches.

Le mercato d'hiver approche mais de quoi sera fait celui de Charleroi? "On a déjà eu des discussions à ce sujet avec la direction et tout est possible. En football, tout est possible. Tout le monde le sait, ma priorité est d'avoir un arrière latéral droit pour venir concurrencer Stergos Marinos. Après tout est fonction de départ et de mouvement." 

Articles recommandés pour vous