Vuelta - Cyclisme

Maxime Monfort, absent du Tour de France, est déjà en mode Vuelta

Maxime Monfort, absent du Tour de France, est déjà en mode Vuelta
26 juil. 2018 à 14:25Temps de lecture1 min
Par Belga News

Maxime Monfort (Lotto-Soudal) a lancé la 2e partie de sa campagne 2018 jeudi à l'occasion du Grand Prix Cerami. Le coureur wallon enchaînera avec le Tour de Wallonie dans l'optique de sa préparation pour la prochaine Vuelta.

Maxime Monfort ne cache pas son amertume après sa non-sélection pour le Tour de France, épreuve qu'il avait mise à son calendrier dès l'hiver dernier. Le Liégeois d'adoption, originaire de la province du Luxembourg, n'a pas facilement avalé la pilule mais il veut faire contre mauvaise fortune bon cœur. "J'ai été content et motivé d'être là, dans cette course de reprise qu'est le Grand Prix Cerami", a indiqué le coureur de Lotto-Soudal (35 ans), qui s'est classé 33e du Tour de Suisse. "Mon objectif est à la Vuelta, dans 4 semaines, et j'ai donc encore le temps pour ma préparation. Mais je suis très content de retrouver le peloton. Après le GP Cerami, je disputerai le Tour de Wallonie".

Sa non-sélection pour le Tour de France n'a pas été simple à accepter. "J'ai en effet eu du mal à digérer cela, j'ai même eu du mal à reprendre l'entraînement au début juillet mais je dois dire que j'ai réussi à oublier et à retrouver de nouveaux objectifs et du plaisir sur le vélo. J'attends donc la Vuelta où je sais que je ne peux plus ambitionner un top-10, le niveau étant très haut. Mais je suis motivé et il y aura des étapes à aller chercher".

Le Tour de Wallonie, qui commence le 28 juillet, inspire le coureur de Lotto-Soudal. Certaines étapes passeront en effet sur ses routes d'entraînement. "Il y a de très belles étapes, la 2e avec la Citadelle de Namur, la 3e avec l'arrivée à La Roche-en-Ardenne, qui me tient beaucoup à cœur, et les deux dernières étapes qui sont sur mes routes d'entraînement. Je suis donc vraiment heureux de revenir sur le Tour de Wallonie, devant mon public. Je me suis bien entraîné mais je ne sais pas encore où j'en suis au niveau de la condition et du rythme de course. Nous aurons une équipe solide en Wallonie avec Tim Wellens, Tosh Van Der Sande qui peut gagner le général, tout comme moi, je pense".

Articles recommandés pour vous