Moteurs Formule 1

Max Verstappen déçu par le choix de la FIA : "Votre voiture est plus lente ? C’est à vous d’identifier le problème"

F1 Canada : Max Verstappen
17 juin 2022 à 17:45 - mise à jour 17 juin 2022 à 18:17Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger

La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a annoncé jeudi des mesures d'urgence afin de réduire le "marsouinage", un phénomène aérodynamique qui provoque d'énormes vibrations dans les monoplaces de Formule 1, dans l'intérêt des pilotes.

Entre le GP de Bakou et celui du Canada, 9e manche du Championnat du monde, prévu dimanche à Montréal, la FIA a souhaité réagir aux conséquences de ce phénomène lié à "l'effet de sol" de la nouvelle génération de monoplaces apparues cette année, et cela pour la santé et la sécurité des pilotes.

"Les modifications apportées par la FIA ne changeront peut-être rien à notre performance, c’est vrai. Je suis toutefois déçu que la décision tombe en cours de saison. Si toutes les voitures étaient touchées par le problème, ok je comprends, mais... Les ingénieurs tentent de pousser les bolides à la limite. Certains teams se plaignent et je ne pense pas que ça devrait influencer la trajectoire empruntée. Les teams doivent eux-mêmes résoudre le problème. Si votre voiture est plus lente, c’est à vous d’identifier le problème. Je n’en sais rien si ça va augmenter notre performance ou non, je pense simplement que la manière de résoudre ce souci n’est pas celle qu’on devrait voir en F1. Il va de soi qu'on sait toutefois tous que la sécurité est très importante dans notre discipline", a analysé Max Verstappen (Red Bull).

Le pilote néerlandais occupe la tête du championnat du monde, avec 21 points d'avance sur son équipier Sergio Perez et 34 sur Charles Leclerc (Ferrari). "En F1, les choses peuvent changer très vite. Parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. Je dois absolument garder ma concentration, la saison est encore très longue. La clé de notre remontée ? Tout d’abord, on a eu quelques améliorations sur la voiture. Ensuite, on a arrêté d’abandonner des courses, ça aide pour revenir sur un adversaire. On est plus solide, il faut poursuivre dans cette voie. C’est un sport complexe, vous pouvez très rapidement prendre une mauvaise direction. Un point d'amélioration ? Certainement la performance sur un tour car nous n'avons pas réalisé beaucoup de premier temps durant les qualifications cette saison (ndlr : Perez en Arabie saoudite, Verstappen à Imola)", a aussi précisé le champion du monde.

GP Azerbaïdjan 2022 : Victoire de Max Verstappen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous