Marine Le Pen appelle à donner un "carton rouge" à Nicolas Sarkozy

Marine Le Pen exhorte les Français à donner un "carton rouge" à Sarkozy
19 févr. 2012 à 17:12 - mise à jour 19 févr. 2012 à 17:33Temps de lecture1 min
Par Belga News
Candidat "de la France morte" ou des "puissants", président de la "petite minorité" qui s'enrichit de la crise, chef d'Etat "communautariste", la patronne du FN a tenté de tenir l'image que Nicolas Sarkozy a cherché à donner à son entrée en campagne. A commencer par le titre de candidat du peuple, l'"ultime marque de mépris d'une présidence ratée", a-t-elle lancé au début de son discours, après être entrée sur scène avec un large sourire et les bras grands ouverts.

Nicolas Sarkozy "croit-il autant à son impunité (...) que la France serait atteinte d'une sorte de syndrome de Stockholm et voterait encore pour son geôlier ?", a-t-elle demandé, devant 3000 personnes selon le FN. Cherchant visiblement une image qui pourrait marquer, Marine Le Pen a appelé le "peuple de France" à décerner "un carton rouge" au chef de l'Etat, brandissant elle-même un petit carton rouge, signe de ralliement utilisé à leur tour par ses sympathisants devant les caméras.

Belga

Articles recommandés pour vous