Manon Berhin : l’ASBL DEC!DE, un programme d’éducation à l’environnement

Manon Berhin est une jeune femme pétillante et engagée pour un monde plus juste et durable. Sa volonté d’agir l’a poussée à rejoindre Marion De Backer dans une belle aventure entrepreneuriale. En décembre 2020, elles créent l’ASBL DEC!DE qui propose un programme d’éducation à l’environnement dont l’objectif est d’induire des changements de comportement pour faire face à la crise environnementale et climatique.

Manon Berhin est romaniste de formation. Après des études rondement menées, elle se lance dans une première expérience professionnelle aux Éditions Dupuis. "J’y ai travaillé pendant plus de 5 ans. Je m’occupais de la gestion des auteurs et intervenants de la bande dessinée." Parallèlement à son travail, Manon s’interroge énormément sur la santé de notre planète et commence, petit à petit, à changer ses habitudes pour une consommation plus durable. "Plus je me renseignais, plus j’étais angoissée. Il fallait que j’agisse." En 2015, sa première action concrète a été de devenir zéro déchet. "Une fois satisfaite de ma démarche zéro déchet, je suis devenue, progressivement, végétarienne." Petit à petit, Manon pose des actions concrètes qui lui semblent accessibles. Et dès qu’un nouveau comportement entre dans ses habitudes, elle pense à l’action suivante. "Car si on est trop extrême, on ne tient pas sur la longueur."

‘Avant le déluge’, la vraie claque

Si on devait pointer un élément déclencheur dans sa prise de conscience, ce serait définitivement le documentaire ‘Avant le déluge’ avec Leonardo DiCaprio, nommé Messager de la Paix sur les questions climatiques par l’ONU. Un documentaire qui résonne encore aujourd’hui dans sa tête. "C’est ce film qui m’a fait réaliser que je ne pouvais plus être dans le monde de l’édition et me contenter de mes actions individuelles. Il fallait que j’en fasse plus, que je partage ma prise de conscience. Je ne pouvais pas rester muette." Manon veut alors sensibiliser les adolescents, dans les écoles, aux enjeux climatiques. "Mais je me sentais démunie. Je voulais suivre une vraie formation afin d’être encore plus pertinente." Elle rejoint donc l’Institut Eco-Conseil à Namur pour une formation d’un an. Elle y apprend énormément de choses théoriques, mais également pratiques grâce à son stage au sein de l’ASBL Zéro Waste Belgium qui fait, notamment, de la sensibilisation au zéro déchet dans les écoles et les entreprises. "Une fois la formation terminée, j’ai été certifiée éco-conseillère. Je savais que je ne voulais plus quitter ce domaine, c’était et c’est toujours inenvisageable."

© Jules Toulet

‘Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin’

Pour concrétiser ses envies d’agir et de sensibiliser, Manon rejoint Groupe One, une organisation qui accompagne les porteurs de projet durable à Bruxelles et en Wallonie. "Lors de mon premier coaching, j’ai donc parlé de mes idées. Et tout de suite, on m’a mise en contact avec Marion De Backer qui avait un projet assez similaire au mien." Entre 2018 et 2020, Marion travaille seule à l’élaboration du projet DEC!DE. Elle imagine les lignes directrices et crée l’identité graphique. Mais comme ‘tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin’, Marion s’associe à Manon et Guillaume Gustin, un développeur web. En décembre 2020, ils créent l’ASBL DEC!DE. Six mois après, l’équipe s’agrandit avec l’arrivée de Marceline Prevost.

De gauche à droite : Marion De Backer - Manon Berhin - Marceline Prevost - Guillaume Gustin
De gauche à droite : Marion De Backer - Manon Berhin - Marceline Prevost - Guillaume Gustin © Tous droits réservés

Comprendre pour mieux agir

L’objectif de l’ASBL DEC!DE est d’utiliser différents outils pour expliquer et sensibiliser un public le plus large possible aux enjeux environnementaux. "Notre leitmotiv, c’est comprendre pour mieux agir. Si on ne comprend pas les enjeux d’une problématique, on ne peut pas agir positivement. C’est notre rôle, faire comprendre le global pour agir au niveau local." Pour cela, ils ont imaginé quatre outils principaux : les animations, le nudge, une application mobile et enfin une bande dessinée.

1. Les animations de sensibilisation et de solutions

Les animations se veulent ludiques et s’adressent d’une part aux écoles et d’autre part aux entreprises. Différents thèmes sont proposés : la fresque du climat (qui vulgarise le rapport du GIEC), les déchets, le numérique, la mode ou encore l’alimentation. Chaque animation est différente et se déroule en deux temps. "Un premier temps de prise de connaissance des réalités liées à la thématique abordée et un second temps destiné à imaginer des solutions durables et éthiques adaptées au quotidien des participants."

2.  Le nudge

Le nudge, que l’on pourrait traduire par ‘coup de pouce’ en français est une technique marketing qui vise à orienter un comportement précis sans pour autant y contraindre. "Par exemple, pour encourager les passants à utiliser les escaliers plutôt que l’escalator, le métro de Stockholm avait transformé ses marches en touches de piano géantes et sonores. Autre exemple : les célèbres inscriptions ‘raclette ou fondue ?’ sur les cendriers publics pour inciter les fumeurs à y jeter leurs mégots, etc." Des idées comme celles-là peuvent être répétées et déclinées à l’infini.  L’ASBL DEC!DE, en collaboration avec les écoles, les entreprises ou les services publics, imagine donc des outils nudge pour inciter les citoyens à opter pour un comportement plus durable.

Loading...

3. L’application mobile, un Duolingo de l’écologie

L’idée de l’application est d’offrir un parcours ludique d’apprentissage autour des principales thématiques de la transition écologique, les mêmes que pour les animations. L’application sera développée dans une approche transmédia. Dans chaque thématique seront regroupés des articles, des vidéos, des podcasts ainsi qu’un quizz pour que les gens puissent tester leurs connaissances. "L’application est toujours en développement. C’est un projet qui demande énormément de moyens financiers. Pour l’instant, on est à la recherche de subsides ou d’autres formes de financement pour la lancer."

decideetvous

4. Bande dessinée

Enfin, le dernier outil est une bande dessinée. Pour cela, l’ASBL DEC!DE a entamé une collaboration avec Princesse Barbare, Salva Di Bennardo et Florent Losson. "C’est l’histoire d’une adolescente de 14 ans, Anissa. Chaque fois qu’elle pose un geste de consommation, Gérard le fée apparaît et lui explique en quoi son geste pose problème. Les situations sont plus farfelues les unes que les autres. C’est assez drôle." La BD se veut avant tout amusante même si leur volonté est bien sûr de conscientiser les lecteurs.

decideetvous

Agir m’a sorti de la torpeur

Ce changement d’activité et de vie, Manon ne le regrette pour rien au monde. "Ce n’est pas facile tous les jours, mais globalement, ça ‘m’empouvoire’ hyper fort. Le fait d’agir me rend heureuse. Même au-delà de l’ASBL DEC!DE, dans mon quotidien. C’est bête, mais aller faire mes courses avec mes petits sachets et ne ramener aucun déchet à la maison, ça me procure beaucoup de joie. Agir m’a sortie de la torpeur dans laquelle je me suis retrouvée quand j’ai réalisé l’ampleur du dérèglement climatique. Ça me permet d’avancer."

Ensemble pour la planète, des contenus pour comprendre et agir à retrouver sur RTBF. be et RTBF AUVIO !

 

Articles recommandés pour vous