Moteurs MotoGP

Lorenzo : "Quand je serai au point, je gagnerai des courses"

Jorge Lorenzo
27 mars 2017 à 18:34Temps de lecture1 min
Par Gregory Hellinx

Dimanche, au Qatar, Jorge Lorenzo n’a certainement pas connu les débuts qu’il avait espéré avec Ducati puisqu’après une fin de semaine compliquée et une course qui l’aura été tout autant, il terminait onzième à plus de 20 secondes du vainqueur.

En cause, des conditions compliquées et l’apparition de quelques gouttes de pluie qui sont venues ruiner la confiance du pilote Ducati.  

"Je ne suis pas habitué de partir de si loin donc je péché par manque d'expérience et au quatrième virage, j’ai freiné plus tard que les autres et pour ne pas risquer de tamponner Pedrosa j’ai dû élargir."

"Il faisait humide et de temps en temps je voyais quelques gouttes tomber, donc j'ai perdu confiance et le groupe est parti. Ensuite, quand les conditions se sont améliorées, du 4ème au 7ème tour, j'ai commencé à tourner sur le rythme des leaders, en « 1.56.7, mais quand le pneu arrière a commencé à se dégrader, mon manque d'expérience m’a empêché de maintenir le rythme et beaucoup de pilotes m’ont dépassé jusqu'à ce que je me retrouve 16ème. J'ai eu de la chance parce que sans toutes ces chutes, j’aurais pu terminer 14ème ou 15ème."

"Disons que je suis parmi les pilotes qui souffrent le plus de ces conditions difficiles, avec de la pluie et de l'humidité, je ne me sens pas à l'aise ou en sécurité. La bonne chose à retirer de cette course ce sont les quatre tours à un bon rythme. L'objectif est d'être en mesure d’en faire de plus en plus."

La seule consolation du jour pour le triple Champion du Monde est l’espoir que la seconde place de son équipier, Andrea Dovizioso, a fait naître en lui.

"Le potentiel de la moto est beaucoup plus élevé que ce que moi j'ai montré. Sur cette piste, Dovi a montré que cette machine était une machine gagnante. Il a disputé une grande course et a prouvé que la moto est compétitive mais nous devons la piloter différemment. Ce que je ressens lorsque je vois la seconde et Ducati sur le podium ? Quand je serai au point, je gagnerai des courses."

Grégory Hellinx / GP Inside