Regions

Liège : le Plan Hiver 2021-2022 est activé

24 nov. 2021 à 18:12Temps de lecture2 min
Par Bénédicte Alié

Les premières neiges peuvent arriver… Les 124 agents communaux mobilisés pour le Plan Hiver 2021-2022 de la Ville de Liège sont prêts. Spécialement formés à la conduite et au maniement des épandeuses ainsi qu’à la maintenance du matériel, 65 sont affectés aux circuits prioritaires et 59 aux circuits secondaires. Soit, 550 km de voirie.

" Ces deux circuits distincts fonctionnent avec la même rapidité mais selon une organisation différente afin d’être le plus efficace possible " explique l’Echevin des Travaux, Roland Léonard. " Le circuit prioritaire concerne les voies d’accès aux hôpitaux, les itinéraires des transports en commun, les grands axes de circulation et les voiries qui desservent les pôles économiques et nécessitent des moyens d’épandage importants tandis que le circuit secondaire concerne plutôt les voiries de quartier plus difficilement accessibles où l’on trouve par exemple des places ou la présence d’escaliers qui nécessite des moyens spécifiques avec des véhicules de plus petits gabarit".

 

Vingt-deux véhicules spécifiques

Epandeuse 4X4 munie d’une brosse
Epandeuse 4X4 munie d’une brosse © Tous droits réservés

Outre des moyens humains conséquents, le Plan Hiver de la Ville de Liège dispose aussi d’importants moyens logistiques avec pas moins de 22 véhicules épandeurs. "Nous disposons de 9 camions avec grandes épandeuses pour les circuits prioritaires et des véhicules plus petits dont deux 4x4 munis de brosses pour accéder notamment aux chemins cyclo-piétons et les piétonniers du centre-ville" poursuit Roland Léonard.

Des véhicules destinés aussi au déneigement des quais le long de la Meuse, des ponts et de toutes ces voiries très fréquentées qui, cette année, pour la première fois, feront l’objet d’un épandage à la saumure. Il s’agit d’un mélange de sel solide et d’eau qui se révèle à la fois efficace et moins agressif pour l’environnement.

Quant à la provision de sel, elle est cette année de 4000 tonnes. "Une partie du stock se trouve dans un dépôt provincial à Amay et peut être acheminée à tout moment et nous avons aussi un stock directement fonctionnel de 800 tonnes qui se trouve dans le centre névralgique du Service Hiver de la Ville, rue de La Tonne à Ans, utilisable dès maintenant" précise encore l’échevin.

Le Plan Hiver se termine en principe le 15 mars mais peut-être quelque peu prolongé en fonction des conditions météorologiques.

 

Articles recommandés pour vous