RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Liège: le financement des services incendie sème la zizanie

RTBF
31 mai 2010 à 14:34Temps de lecture1 min
Par RTBF

A Dison, le service incendie est assuré par les pompiers de Verviers. Le bourgmestre Yvan Yllieff a avalé son café de travers en découvrant sa dernière facture : "Nous allons devoir supporter une augmentation de notre quote-part de quelque 55%, ce qui représente pour le budget communal de Dison une augmentation de 225 000 euros". Une quinzaine d'autres communes des arrondissements de Verviers et de Huy-Waremme sont dans une situation comparable.
Par contre, la nouvelle clé de répartition - fixée par la loi - est favorable aux trois communes qui possèdent leur propre service incendie, à savoir Hamoir, Verviers et Huy. Denis Léonard, échevin à la ville Huy : "Le coût des pompiers ville par ville dépend de critères comme le revenu cadastral, le nombre d'habitants, la superficie, ce n'est pas nous qui les établissons."
Pour Huy, le bénéficie avoisine 700 000 euros par an. La pilule pour les autres communes est d'autant plus amère que le service d'incendie hutois est sous le feu des critiques. Des critiques acceptées par l'échevin lui-même : "L'organisation n'est pas optimale, il y a des dépenses qui sont trop importantes donc ce sera la prochaine étape sur laquelle je vais devoir travailler." Les communes qui se sentent lésées négocient aussi actuellement avec le gouverneur de la province de Liège pour obtenir une autre répartition des charges des services incendie.

 

Fr. Louis

 

Articles recommandés pour vous