Football

Les U23 dans les séries nationales : on n’y est pas (encore)

La D1B retrouvera-t-elle bel et bien des U23 dans son prochain championnat ?
02 juin 2022 à 19:06Temps de lecture2 min
Par Philippe Bughin

Le début juin devait coïncider avec la signature d’un accord entre la Ligue Pro et les Amateurs pour l’entrée des U23 dans certaines séries de nationales. On est loin du compte.

Faut-il s’en étonner ? Alors qu’il semblait sur le point d’être entériné, le dernier accord sur la venue des U23 dans les championnats de D1B, Nat 1 et D2 acff dès 2022-2023 est à présent gelé !

Les quatre équipes Pros, qui, pour rappel étaient, par exemple au départ partantes pour déposer 1,3 million d’euros par formations concernées dans la corbeille de la D1B, avant de passer à 1 million d’euros ont proposé à la signature, ces dernières heures 500.000 €, ce qui revenait donc à une compensation globale de 2 millions à partager entre les huit équipes restantes, soit 250.000 euros chacune.

50% en moins de prime d’entrée dans le championnat tout d’un coup, cela ne plaisait plus guère aux Ailes francophones et flamandes des Amateurs. Et ce, même si a priori, les bonus financiers en Nat 1 (125.000 €) et D2 acff (100.000 €) n’étaient pas remis en question.

Rediscuter un montant global comme entrée d’équipes U23 dans un championnat n’était pas le seul souci des clubs professionnels. Ils ne voulaient pas qu’au bout d’une saison, un des leurs, en position de relégable leur fasse perdre un quota de départ dans une série. En clair, un Pro descendant devait remplacer par une autre équipe pro.

Autre pierre d’achoppement du moment, les critères de sélection en U23. Si on prenait en compte le dernier accord, des joueurs comme Oyen (Genk), Sardella ou Ait El Hadj (Anderlecht) n’auraient plus pu jouer avec la formation U23 de leur club la saison à venir.

Tout cela en raison d’un nombre de minutes trop élevées disputées en 2021-2022 avec l’équipe A. Une situation un peu ubuesque lorsqu’on sait qu’un Gillet (Anderlecht) ou un Lepoint (Gand ?), joueurs de plus de 30 ans évolueraient au sein d’équipes U23.

Bref, les montants à ristourner aux autres, surtout en D1B, mais aussi les critères de sélection en U23 ne conviennent subitement plus aux équipes pros.

Face à ces revirements incessants, les Amateurs jouent à présent la montre, parlant de nouvelles discussions à avoir avec leurs membres.

Jusque quand le blocage peut-il durer ? Mystère et boule de gomme, la nouvelle orientation ayant jusqu’au 30 juin et l’AG de l’Union Belge pour être ratifiée en vue de la prochaine saison. En attendant, il est évident que les parties ne sortent pas grandies de leurs dernières entrevues.

Et puis, au fond, est-on certain qu’un Warnant, qu’un Meux, qu’un Hamoir, un Jette et tous les autres sont aussi emballés que cela à l’idée de recevoir une petite prime en D2 acff pour jouer contre les U23 de Seraing ou de l’Union lors du prochain championnat ?

Articles recommandés pour vous