Les Tuvalu, pays le moins visité du monde, endroit paradisiaque et... en voie de disparition

Le pays le moins visité au monde est un endroit paradisiaque
25 août 2017 à 13:45 - mise à jour 25 août 2017 à 15:51Temps de lecture1 min
Par RTBF

Plages de sable fin, palmiers, eau turquoise... situé au milieu de l'Océan Pacifique, l'archipel des Tuvalu a tout d'un endroit paradisiaque. Et pourtant, selon l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies (OMT), cet archipel a reçu à peine 2000 visiteurs en 2016, ce qui en fait le pays le moins fréquenté au monde. En comparaison, la France a reçu près de 83 millions de touristes.

Il faut dire que sur ce minuscule archipel, ils ne sont pas plus de 11 000 habitants. Et c'est justement l'authenticité de cette destination qui est mise en avant par l'organisme du tourisme de Tuvalu.

 

Les Tuvalu, pays le moins visité du monde, endroit paradisiaque et... en voie de disparition

Les touristes trouveront, note Lonely Planet, "une culture qui maintient vigoureusement son organisation sociale unique, son art, son architecture, sa musique et ses légendes".

Archipel menacé par la montée des eaux

Et pourtant, cet archipel est également connu pour une toute autre raison: son avenir incertain. En effet, le changement climatique et la montée des eaux menacent fortement l'existence de cet endroit. Les îles Tuvalu sont très vulnérables car "aucun endroit de Tuvalu n'est à plus de 5 mètres d'altitude", expliquait déjà l'océanographe John Hunter au Monde en 2008. Et selon le CIEC, le niveau moyen des océans devrait monter de 18 à 89 centimètres d'ici à 2100.

Résultat: "Les zones situées seulement 50 centimètres au-dessus de la mer vont souffrir d'inondations permanentes au cours de ce siècle", affirme John Hunter.

Aussi belles que ces îles puissent être, Lonely Planet inclut donc cette destination dans une triste liste à puces: neuf destinations à voir avant qu'il ne soit trop tard.

Les Tuvalu/
Les Tuvalu
Les Tuvalu