Economie

Les travailleurs des titres-services n'ont pas des indemnités de déplacement correctes

Image d'illustration
22 mai 2012 à 12:07 - mise à jour 22 mai 2012 à 13:21Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Notre priorité est de réduire le nombre de kilomètres parcourus, pour en revenir au principe de services de proximité. Mais en attendant, il faut prévoir une indemnité correcte pour les frais et le temps de déplacement des travailleurs du secteur", a souligné Eric Neuprez, secrétaire fédéral de la Centrale générale.

"Vu les prix des carburants qui ont augmenté de près de 40% ces 5 dernières années, le remboursement correct des frais dans un secteur où le salaire moyen s'élève à peine à 900 euros par mois, constitue une priorité absolue", a-t-il ajouté.

A l'heure actuelle, pour les travailleurs se rendant en voiture chez un client, l'indemnité de déplacement accordée correspond, par journée prestée, à 1/5 de l'intervention dans le coût d'une carte de train hebdomadaire pour la même distance. Quant aux déplacements entre 2 clients dans la même journée, ils sont remboursés à hauteur de 0,13 euro le kilomètre (pour des déplacements de moins de 15 km) et 0,15 euro au-delà. "C'est trop peu et c'est inadmissible", a encore martelé Eric Neuprez.

Belga

Sur le même sujet

Monica De Coninck veut ratifier la convention sur la protection des travailleurs domestiques

Belgique

Des agences de titres-services ne donnent pas les mêmes chances à tous

Economie