Monde

Les services secrets américains seraient trop compliqués

RTBF
20 juil. 2010 à 10:12Temps de lecture1 min
Par RTBF

L'enquête menée par le quotidien américain provoque la polémique aux Etats-Unis. Baptisé "Top Secret America", le dossier publiée par le Washington Post a demandé deux ans de travail à une vingtaine de journalistes. Le quotidien, qui a sorti le Watergate, a dévoilé ce monde de l'ombre.

Les attentats du 11 septembre 2001, qui ont fait près de 3000 morts, ont entraîné une croissance incontrôlable des services de renseignement américains. Selon l'enquête, les services secrets sont devenus si vastes, difficiles à manuvrer et secrets, que personne ne sait combien il coûte, combien de personnes il emploie, combien de programmes existent, ni combien de services différents effectuent la même tâche.

Les chiffres donnent le tournis. Depuis 2001, près de 300 organisations ont été créées ou réaménagées. En tout, plus d'un millier d'agences gouvernementales et près de 2000 compagnies privées, réparties sur 10 000 sites, travaillent sur des programmes liés à la lutte contre le terrorisme ou au renseignement. Près de 900 000 personnes disposent d'accès à des informations secrètes.

Selon le Washington Post, c'est une bureaucratie et un système que personne ne parvient à contrôler, aucun homme politique ou haut responsable américain. Pour sa part, l'administration Obama a aussi rendu public un mémo réfutant certaines informations relayées par le journal.

N. Willems