Les services publics en grève en France

Forte journée d'action des fonctionnaires dans l'unité
10 oct. 2017 à 11:11 - mise à jour 10 oct. 2017 à 11:11Temps de lecture1 min
Par AFP

Des soignants aux enseignants, des ministères aux collectivités, les 5,4 millions d'agents du service public se mobilisaient en nombre mardi pour protester contre des mesures "inacceptables" du gouvernement, à l'appel de tous leurs syndicats, une première depuis dix ans.

Suppressions de 120 000 postes d'ici à la fin du quinquennat, gel des rémunérations, rétablissement du jour de carence, remise en cause de leur statut... Les neuf fédérations syndicales de la fonction publique française appellent à une journée de grève et de manifestations dans les trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) pour exprimer leur "profond désaccord" avec les mesures annoncées par le gouvernement.

La rémunération au mérite ou en fonction du versant de la fonction publique, évoquée par Emmanuel Macron, ou encore l'exclusion des organisations syndicales d'une réflexion sur les missions de la fonction publique et sa réforme, ajoutent encore à leurs craintes.

Cette grève se traduisait un peu partout par des fermetures de crèches, d'établissements scolaires - où le service minimum, prévu par la loi, n'est pas toujours assuré - et de nombreux services publics.

Dans le ciel, 30% des vols ont été annulés préventivement en raison de la grève des agents de l'Aviation civile, qui emploie majoritairement des fonctionnaires. 

Images tournées dans les rues de Nantes et de Paris

Grève en France: images tournées dans les rues de Nantes et de Paris

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet