RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les services immobiliers sont les champions du greenwashing, selon une étude

Image d'illustration
30 oct. 2021 à 06:05Temps de lecture1 min
Par Belga

Les services immobiliers montrent les plus gros écarts entre leurs actes et leurs déclarations en matière climatique et sont donc les champions du "greenwashing" en Belgique, selon une étude réalisée par la société Inoopa et publiée par l'Echo. Il s'agit d'un procédé de communication destiné à donner une image trompeuse de sa responsabilité écologique.

Après le secteur immobilier viennent ensuite les technologies de l'information et de la communication (ICT) puis les secteurs techniques et scientifiques. La santé et l'industrie extractive complètent le top 5 des "greenwashers", selon l'enquête.

La Commission européenne avait elle aussi dévoilé un rapport en février 2021, mettant au jour les mensonges de près de la moitié des entreprises de commerce en ligne.

Le traitement des déchets dans le top

À l'autre opposé, les secteurs du traitement des déchets et de l'eau montrent le plus faible écart entre le discours et les actes, suivis par le transport, la construction et l'énergie.

L'horeca (hôtels, cafés, restaurants), la finance (et les assurances) et l'industrie manufacturière se situent quant à eux au milieu du peloton. La distribution, l'agriculture et l'éducation, enfin, font un peu mieux que ces derniers, s'intercalant entre eux et les cinq meilleurs classés.

Sur le même sujet

Le régulateur européen des marchés financiers veut s'attaquer au greenwashing

Monde Europe

Le secteur des cuisinistes ne connaît pas la crise

Economie

Articles recommandés pour vous