Economie

Les PME belges, innovantes et souvent visées par la cybercriminalité

Les PME belges souvent visées par les cybercriminels.
12 sept. 2014 à 14:46Temps de lecture1 min
Par Belga News

La Belgique fourmille de PME innovantes, elles sont réputées et sont donc régulièrement espionnées. Pour Bruno Schröder, directeur technologique chez Microsoft Belux, elles sont même parmi les premières victimes de la cybercriminalité et risquent la faillite en cas de mauvaise protection de leurs données.

Les PME sont confrontées à un manque de moyen d'une part, mais également à une mauvaise connaissance des organes de protection, souligne Yves Vandermeer de la Federal Computer Crime Unit (FCCU). "Les plaintes déposées, ne correspondent qu'à une petite partie des infractions", précise-t-il. Nombreuses sont les PME à constater une infection dans leurs systèmes sans la signaler, bien souvent par manque de confiance envers les autres entreprises.

C'est bien là que réside leur plus grande erreur selon Yves Vandermeer. "Dans une majorité des cas, les infrastructures piratées sont ensuite utilisées comme relais vers d'autres entreprises", d'où l'intérêt d'une bonne communication entre les différentes sociétés d'un même secteur notamment.

Le problème existe également chez les plus grandes entreprises, même si la raison principale est différente. "Elles craignent pour leur réputation", selon Vandermeer.

Des moyens sont pourtant mis en œuvre, comme le Cyber Emergency team fédérale (CERT) qui permet aux différentes firmes de signaler leurs soupçons dans un cadre anonyme. Le CERT se charge dès lors de vérifier les risques engendrés pour l'état de santé des systèmes concurrents ou complémentaires.

En Belgique, les dangers sont multiples, de nombreuses PME innovantes y sont établies, mais aussi plusieurs aéroports, un port, des institutions internationales de premier rang et bien que les moyens soient encore limités, le pays se place dans la moyenne supérieure en termes de sécurisation des données.

Le guide belge de la cybercriminalité vise à pallier le manque de connaissance des PME, mais aussi des citoyens, concernant la sécurisation de leurs données.

Belga

Sur le même sujet

Criminalité informatique: les "rançongiciels" se multiplient

Une coalition pour lutter contre la cybercriminalité

Articles recommandés pour vous