Les plus de 50 ans changent de plus en plus souvent d'emploi... pour gagner moins

Les plus de 50 ans changent de plus en plus souvent d'emploi... pour gagner moins
03 janv. 2018 à 15:18 - mise à jour 03 janv. 2018 à 16:31Temps de lecture1 min
Par RTBF

Changer de boulot quand on est plus âgé, un pari risqué? Ils sont pourtant de plus en plus nombreux à tenter l'aventure, selon une étude réalisée par Acerta et reprise par jobat.be

Le salaire moyen des plus de 50 ans qui changent de boulot est inférieur de 11 % chez le nouvel employeur.  Parmi les employés qui ont rendu leur démission ces dernières années, 52 % étaient issus de la catégorie 30-50 ans, mais 12 % avaient plus de 50 ans, une part qui a augmenté de 50 % sur les cinq dernières années selon Acerta.


Une évolution qui serait due à plusieurs facteurs, selon Benoît Caufriez, business manager d’Acerta Consult: "Puisque la guerre des talents s’intensifie, les travailleurs âgés constituent un nouveau groupe cible important pour les entreprises. Dans le même temps, la travailleuse ou le travailleur est de plus en plus conscient(e) qu’elle ou il doit encore travailler après l’âge de 58 ans. Le nombre de carrières qui iront jusqu’à l’âge légal de la pension, soit 65 ans, ou au-delà sera plus élevé qu’auparavant. Il vaut donc mieux exercer un emploi où vous pouvez vous épanouir. Si votre employeur actuel ne peut vous offrir cette perspective, vous irez voir si l’herbe est plus verte ailleurs."

Moins positif, dans ce nouvel emploi les plus de 50 ans... perdent 11% de salaire en moyenne, alors que chez les moins de 30 ans, au contraire, le  salaire moyen au moment d’une embauche est supérieur de 18% au salaire moyen de départ. C'est que le salaire augmente en général avec l'ancienneté dans la plupart des entreprises, mais que celui-ci n'est pas lié à l'âge proprement dit: "Étant donné qu’un employé débutant prend de la valeur durant les premières années, il est tout à fait logique qu’il perçoive une augmentation de salaire, explique Benoît Caufriez. Tout comme il est tout à fait normal que cette valeur ne continue pas à augmenter de manière linéaire avec les années, chose qu’employeurs et employés ont manifestement bien comprise. Cela explique que les employés plus âgés qui entrent en service perçoivent un salaire inférieur à ceux qui sortent de service. L’heure est venue de dissocier ancienneté et (augmentation de) salaire. "

Articles recommandés pour vous