Les moissonneuses batteuses s'activent dans les champs de blé

La météo est propice pour moissonner le  blé
03 août 2015 à 16:14 - mise à jour 03 août 2015 à 16:14Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

Les agriculteurs profitent de la météo clémente. Cette année-ci, les rendements devraient être assez bons. Les agriculteurs ne doivent pas perdre de temps, quitte à y passer la nuit : il suffit d’un orage ou d’une tempête pour réduire une récolte à néant.

William Hobin prend chaque année les commandes d’une moissonneuse batteuse. Il prête main-forte à sa belle-famille qui possède une exploitation agricole dans la région de Courcelles (province de Hainaut). Chaque heure, il parcourt environ 2 hectares. Son engin est équipé d’un ordinateur qui lui permet notamment de contrôler l’humidité des céréales, mais aussi de repérer les éventuelles pertes occasionnées par une vitesse trop élevée.

"Cette année, la récolte devrait être plutôt bonne malgré des périodes de sécheresse", souligne Philippe Lefèvre, son beau-père, propriétaire de l’exploitation. Il faut maintenant arriver à vendre le blé à un prix décent. Celui-ci n’a pas encore été fixé, mais les agriculteurs devront accepter ce que le marché leur propose.

Si la météo le permet, la moisson devrait encore se poursuivre durant une dizaine de jours. Une fois la récolte terminée, les agriculteurs n’auront pas vraiment le temps de souffler : il faut épandre le fumier, les engrais et déjà penser aux autres récoltes comme celles des pommes de terre, des betteraves ou du maïs.

Articles recommandés pour vous