C'est génial

Les héroïnes de l’animation japonaise du Studio Ghibli : pourquoi ces animés ont conquis les adultes ?

C'est Génial

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’origine du mot ' Ghibli ' nous vient du Sahara. Un vent chaud qui souffle dans le désert de Libye. Lorsqu’il baptise son studio implanté dans la banlieue de Tokyo, le réalisateur Hayao Miyazaki à l’ambition d’apporter un souffle nouveau sur l’animation japonaise.

Quarante films et un parc à thème Ghibli pour la fin d'année

Nous sommes en 1984 lorsqu’il s’associe à Isao Takahata pour lancer cette aventure. Tous les deux ont mis sur écran avec succès le long métrage 'Nausicaä de la Vallée du Vent'. Ils ont participé à des séries animées télévisées que nous avons tous suivies dans notre enfance : 'Heidi' ou 'Sherlock Holmes'. Ils vont démontrer qu’il est possible de réaliser des "animés" de qualité pour le cinéma. Le premier film à sortir sous l’appellation du Studio Ghibli est Le Château dans le ciel " en 1986. Trente-six ans plus tard, le Studio est désormais à la tête de plus de 40 productions de films et de jeux vidéo, et prépare un parc à thème pour la fin de l’année.

Loading...

Une ode à la vie sous toutes ses formes

Qu’est-ce qui a fait le succès de ces films dont certains sont restés au sommet des records d’entrées au Japon ?

A l’opposé des longs métrages populaires, ce sont des films d’auteur. Miyazaki imprègne ses scénarios de sa propre histoire : l’aviation (et l’envol en général) alors que son père travaillait pour l’aéronautique (Ghibli est aussi le nom d’un avion de chasse Italien) avec par exemple Porco Rosso. La guerre qu’il a vécue enfant revient au travers de nombreux films. Sa mère très malade est représentée dans le scénario de 'Mon voisin Totoro'.

Ses thèmes de prédilection sont universels : la force de la Nature menacée par l’Homme. Les dégâts de la vengeance et de l’escalade de violence qui en découle. La paix qui doit être recherchée à tout prix. La vie qui vaut la peine d’être vécue, malgré ses écueils.

Loading...

Elles ont un mélange de force et de sensibilité

Et pour incarner ces nobles quêtes, il fait appel à des héroïnes déterminées. La féminité est au centre de l’œuvre de Miyazaki. Ses personnages principaux sont le plus souvent de jeunes filles courageuses qui embrassent les épreuves et les résolvent une à une. Princesse Mononoké, Kiki la petite sorcière, Shita, Chihiro, Arriety, Ponyo… Des filles qui n’attendent en rien d’être sauvées et qui ne sont pas là pour servir le phantasme masculin. Frédérico Anzalone, journaliste spécialiste Manga, nous décrit pour ' C’est génial ! ' le profil de ces futures femmes qui ont inspiré une génération.

"Elles ont un mélange de force et de sensibilité. De très jeunes filles, qui ont l’idéalisme de la jeunesse mais aussi une certaine fragilité car toujours en construction. Elles sont émancipées et surtout très peu passives."

Loading...

Le studio Ghibli marque aussi la fin d’une époque avec le point culminant de la technique des films d’animation entièrement dessinés à la main. Miyasaki, qui est grand admirateur de Kurosawa, met en scène son film comme s’il le tournait en image réelle, en appliquant avec maîtrise la grammaire cinématographique. C’est une grande part de son succès, car avec ses thèmes et cette approche, il va conquérir un public adulte large. Il garde une absolue liberté artistique. Et puis, pour parfaire ces chefs-d’œuvre, les musiques orchestrales de Joe Hisaishi gonflent d’émotions des scénarios déjà très riches.

Loading...

Bien qu’officiellement retraité, le dernier film de Miyazaki est en préparation et s’intitule ‘Comment vivrez-vous ?’, une ode écologique sur la situation climatique. L’exploration de l’âme humaine emplie de poésie a bien failli s’arrêter très tôt. Deux ans après sa création, le studio réalise le film Le tombeau des lucioles. L’action se situe en pleine seconde guerre mondiale, avec deux enfants livrés à eux-mêmes au cœur de l’action. Le film est jugé beaucoup trop dur pour le jeune public japonais, ce sera un échec commercial. Le studio sera sauvé par le merchandising de ‘Mon voisin Totoro’ qui lui évitera la faillite. On continue à s'en réjouir. 

Sur le même sujet

"Dragon Ball Super : Super Hero" : le film rencontre un étonnant succès aux USA

Tipik - Pop Culture

Pourquoi Eminem est génial ?

C'est génial

Articles recommandés pour vous