RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Les deux ans de l'antenne de Liège de la Ligue des Usagers des Services de Santé

L'antenne de Liège de la LUSS à Chênée
12 févr. 2018 à 07:19 - mise à jour 12 févr. 2018 à 07:19Temps de lecture2 min
Par Martial Giot

En février 2016, s'ouvrait à Chênée l'antenne de Liège de la LUSS, la Ligue des Usagers des Services de Santé. Cette ASBL fêtera ses vingt ans l'an prochain. Elle défend l'accès à des soins de qualité pour tous et la participation active des usagers aux politiques de santé. Dans ces buts, elle fédère et soutient les associations de patients et de proches.

Basée à Namur, la LUSS a, dans un souci de proximité, décidé de créer des antennes régionales, à Bruxelles et à Liège d'abord.

Carine Serano, coordinatrice du soutien aux associations à l’antenne de Liège constate que le travail mené depuis deux ans porte ses fruits : " Le mouvement " association de patients " est maintenant reconnu comme nécessaire et légitime, surtout par les professionnels. Ils viennent vraiment chercher cette expertise particulière. Pour vous donner un exemple concret : des maisons de repos liégeoises se sont rendues compte que leurs façons de travailler ne correspondaient pas aux besoins de leurs patients et elles sont venues vers nous pour nous dire : " Nous avons besoin d’être formés, on a besoin que vos associations viennent nous apporter leur expertise pour qu’on puisse s’améliorer. " ".  La LUSS intervient aussi dans les Hautes Ecoles et à l’Université de Liège. Ce sont donc les patients qui forment les professionnels. " Et c’est quelque chose que les professionnels peuvent valoriser, dire : " Nous sommes innovants et nous évoluons avec vous et pour vous. ", ajoute Carine Serano.

Aline Kockartz est chargée de soutien aux associations à l’antenne de Liège de la LUSS : " Il y a deux projets qui sont en cours sur la zone géographique de Liège. Je ne vais citer que le premier, qui s’appelle " Réliant " qui vise une autonomie nouvelle des patients en situation de maladie chronique. On a pris part dès le départ aux discussions au nom des associations de patients, en vue de les valoriser aux yeux des professionnels, de valoriser la complémentarité de l’aide qu’elles peuvent apporter aux nouveaux patients. "

La santé concerne tout le monde. Chacun est potentiellement un patient  ou un proche de patient. Si, à ce titre, il cherche des informations, un soutien ou un partage d'expérience, par exemple, peut-il s'adresser à la Ligue des Usagers des Services de Santé ? " Concrètement, une personne peut nous contacter ou s’informer via notre site web (www.luss.be) sur l’existence d’associations dans le domaine de la maladie dont ils sont atteints ou dont un proche est atteint, mais aussi les différentes institutions ou aides sociales qui peuvent l’accompagner dans ses difficultés. ", répond Aline Kockartz.

" Tout témoignage qu’on reçoit, on en fait quelque chose. ", précise Carine Serano, " On a les endroits où on peut les faire remonter, on a des mandats, on représente les patients à plusieurs endroits, avec les patients aussi la plupart du temps, et on se sert de cette matière pour faire évoluer les politiques de santé, pour qu’elles correspondent à la réalité des patients, aux besoins des patients. "

Articles recommandés pour vous