L'Internet Show

Les dangers d’OnlyFans, le sulfureux instagram du sexe

06 nov. 2021 à 11:40Temps de lecture3 min
Par L'Internet Show

Environ 500.000 personnes s’abonnent chaque jour à cette plateforme accusée de proxénétisme et même de prostitution de mineures. On parle évidemment de Only Fans. Malou a essayé de comprendre comment ce réseau pouvait être dangereux pour ceux et celles qui y postent du contenu. Parmi les nombreux aspects négatifs : le manque de surveillance en ce qui concerne les mineurs d’âge et l’appât du gain…

Aujourd’hui, comme sur beaucoup d’autres plateformes, se créer un compte, même mineur, c’est facile. Il suffit d’emprunter la carte bancaire de quelqu’un de majeur, mentir au moment de l’inscription, et le tour est pratiquement joué. Résultat : le site était truffé de contenus publiés par des mineurs et est, par la même occasion, devenu malgré lui le repère des prédateurs. Aujourd’hui, les règles ont été un peu durcies, mais pas suffisamment pour contrer le phénomène.

C’est notamment ce qu’a constaté la Youtubeuse Crazy Sally. Selon elle, 40% des profils seraient détenus par des mineurs. Évidemment, cela engendre un tas de dangers qu’Only Fans promet de contrer, mais les résultats sont pour le moment peu convaincants. En plus d’inciter les plus jeunes à se faire de l’argent facilement, d’autres dérives ont fréquemment lieu.

Le deuxième danger principal d’Only Fans, c’est l’appât du gain. En plus des abonnements mensuels, il est également possible de faire des commandes spéciales en demandant une photo plus dénudée que prévu, une vidéo spécifique, etc. Ça permet de créer une sorte de lien spécial entre un abonné et un créateur, ce qui n’est pas possible sur un autre réseau.

Cette fonctionnalité pose la question des limites qu’il faut réussir à placer en tant que créateurs et créatrices de contenus. Comment ne pas se laisser tenter par une somme d’argent importante contre quelque chose qu’on n’a pas franchement envie de faire ? À quel moment dire stop ? Comment assurer sa sécurité et ne pas créer de dépendance vis-à-vis d’Only Fans ?

Entre prédation de mineurs et accusation de proxénétisme, le tout dans un contexte de précarité financière liée à la crise du Covid 19, Only Fans ressemble souvent à un beau mirage pour un tas de jeunes filles et jeunes hommes.

Retrouvez la séquence vidéo ci-dessous et le replay de l’émission ici ! L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 20h sur Tipik et sur Auvio.

La face (très) sombre d'OnlyFans

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous