Europa League - Football

L’Eintracht Francfort remporte l’Europa League en battant les Glasgow Rangers aux tirs au but (1-1, 5-4)

17 mai 2022 à 23:00 - mise à jour 18 mai 2022 à 22:42Temps de lecture2 min
Par Maxence Defawe

Au terme d'une haletante et indécise séance de tirs au but, l’Eintracht Francfort remporte l’Europa League face aux Rangers (1-1, 5-4). Victoire globalement méritée des Allemands qui auront dominé le match mais où il aura manqué finalement de réalisme devant le but adverse. Face à un mur blanc de supporters allemands, il aura fallu attendre le bout de la soirée pour exulter.

Cette affiche en finale d’Europa League a un parfum historique. Deux belles équipes de l’histoire du football enflamment le stade Ramón Sánchez Pizjuán à Séville avec l’aide de leurs supporters. La victoire peut être double pour les deux équipes. Un nouveau trophée pour l’histoire ainsi qu’une qualification pour la Ligue des champions la saison prochaine.

Les deux équipes, bien conscientes de l’enjeu, essayent de mettre le pied sur le ballon. Un pied trop haut finira sur le crâne de Sebastian Rode. Plus de sang que de mal pour le joueur allemand qui remonte sur le terrain après quatre minutes d’arrêt de jeu.

Deux belgicains sont sur le terrain pour démarrer la rencontre du côté de Francfort avec Tuta, qui a joué une saison en prêt à Courtrai, et Daichi Kamada, ex-attaquant de Saint-Trond. Ce dernier est le premier à mettre le feu dans la défense des Rangers avant de s’emmêler les jambes. L’offensive allemande continue avec des tentatives de Knauff et de Lindstroem. L’Eintracht a la mainmise sur cette finale pour le moment.

À la 25ème minute, Aribo rappelle que les Rangers sont encore dans le match d’une superbe enroulée au ras du poteau. Francfort ne se refroidit pas pour autant et Kostic à deux reprises manque de précision pour ouvrir le score. Les Écossais essayent de reprendre le jeu à leur compte sans toutefois être plus dangereux dans cette première période.

À la reprise du match, les deux équipes attaquent en face de leurs supporters. Ceux-ci s’en donnent à cœur joie avec des fumigènes contrôlés en tribune. Première action délicate dans le rectangle avec un accrochage de Goldson sur Rafael Santos, mais la VAR ne bronche pas.

À la 57ème minute, l’attaquant de Rangers Aribo profite d’une glissade d’un défenseur pour partir face au goal et tromper le gardien adverse (0-1). Pour son 65ème match de la saison (record mondial), l’attaquant marque son premier but en Europa League. Le match s’emballe avec la réaction immédiate de Francfort sauvé par un défenseur écossais. Les tensions montent entre les joueurs et les contacts sont plus rugueux. Une domination de l’Eintracht qui sera finalement récompensée. Une offrande de Kostic permet à Borre d’égaliser (1-1). Un match plus fermé qui se dirige vers les prolongations.

Décidées à ne pas concéder d’occasions, les deux équipes resserrent leurs lignes. Borre loupe toutefois un face-à-face après une glissade dans la défense allemande. Les deux équipes tentent leur chance de loin, mais sans parvenir à filer au fond des cages. Kent pense donner la victoire au petit rectangle, c’était sans compter le sauvetage de Trapp. Ces 30 minutes ne suffisent pas et les fatidiques tirs au but devront décider d’un vainqueur.

À ce petit jeu, les jambes des joueurs ne flanchent pas jusqu’au tir de Aaron Ramsey qui est arrêté. Francfort ne se prive pas de remporter ce match avec le dernier tir de Borre, héro de la soirée.

Après avoir remporté la coupe UEFA en 1980, l’Eintracht Francfort remporte un deuxième trophée européen dans son histoire. Bien acclamés par leurs supporters durant la rencontre, cette victoire sauve en quelque sorte la saison des Allemands. Ce trophée et le ticket pour la Ligue des Champions cachent la triste onzième place en championnat. Une bouffée d’oxygène qui pourrait leur permettre de mieux repartir la saison prochaine.

Europa League Final in Seville – Fans
Europa League Final in Seville – Fans © Tous droits réservés
Loading...

Articles recommandés pour vous