Regions

Le Village gaulois "se protège lui-même des intrusions de voitures"

Javier Garcia - exposant Village gaulois

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 juin 2017 à 15:33 - mise à jour 23 juin 2017 à 15:33Temps de lecture1 min
Par N.M.

Le Village gaulois, événement incontournable de l'été à Liège et qui se tient jusqu'au 23 juillet, n'échappe pas aux mesures de sécurité. Le dispositif reste le même que l'an passé, avec tout de même une petite nouveauté: un sac de sable de 1500 kg pour sécuriser l'un des accès et éviter l'attaque d'un éventuel véhicule-bélier, comme ce fut le cas ces derniers mois à Londres, Berlin, Stockholm ou Nice. 

"Tous les chalets sont sécurisés et sont vérifiés avant l'ouverture. Pour l'aspect plus spécifique des risques terroristes, les mesures sont classiques: renforcement des services de police dans le village, placement d'objets anti-intrusions. Le village est déjà fort retranché, donc il se protège lui-même des intrusions de voitures " explique Pierre Luthers, organisateur du Village gaulois.

La place Saint-Paul où se déroule l'événement, possède effectivement une configuration peu propice à une attaque avec une voiture ou un camion-bélier. Il n'existe qu'un seul accès pour les véhicules, difficile de prendre de la vitesse et chaque entrée piétonne dispose de potelets. De plus, les chalets encercle la place. 

Obligés de donner une liste du personnel

À l'intérieur, les exposants aussi doivent montrer patte blanche. "Nous sommes obligés de donner une liste du personnel afin de vérifier leur identité pour voir si ils ne peuvent pas amener des substances ou des produits explosifs ou si ils ne font pas partie d'un groupuscule radicalisé", souligne Javier Garcia, exposant du Village Gaulois.

Malgré le contexte actuel, les exposants gardent espoir quand au succès de l'événement qui a rassemblé l'an passé 100 000 personnes sur trois semaines. 

Village gaulois

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pierre Luthers - Organisateur du Village gaulois

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous