Regions

Le viaduc Reyers ne connaîtra pas le même destin que celui du Léopold II

Le "Thai-Belgian Bridge" en rénovation à Bangkok
06 août 2014 à 15:17 - mise à jour 06 août 2014 à 17:51Temps de lecture1 min
Par Geoffroy Fabre

Le viaduc du boulevard Léopold II datant des travaux d'aménagement en vue de l'Expo 58 a été complété en 1979 par un pont provisoire au tablier d’acier, de 390 m de long, pour permettre de passer au dessus des travaux de creusement du métro et de la station Simonis.

Comme à la base, cette partie était provisoire, elle a été démontée, puis remontée, en partie, en plein cœur de Bangkok, en Thaïlande. Il s'agissait d'un cadeau de la Belgique pour marquer l'amitié belgo-thaïlandaise mais aussi dans l'espoir de créer des échanges commerciaux intéressant. Espoir resté vain d'ailleurs.

Belgian bridge (JTI 1991)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'an dernier, il a même subi quelques travaux de rénovation et à l'heure qu'il est, il est toujours emprunté chaque jour par de nombreux automobilistes thaïlandais.

Par contre, si le viaduc Reyers est démoli, impossible pour lui de refaire sa vie ailleurs car sa structure est en béton et non en acier. Donc s'il doit disparaître, il ne sera pas démonté mais bien démoli ... définitivement, comme le viaduc Léopold II qui menait à Koekelberg.

G. Fabré

Sur le même sujet

Bruxelles: un plan avant l'été pour la rénovation du tunnel Léopold II

Regions

La destruction du viaduc Reyers fait l'unanimité au parlement bruxellois

Regions

Articles recommandés pour vous