C'est vous qui le dites

Le succès de la princesse Delphine peut-il déranger ?

08 avr. 2022 à 09:20Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

C’est une véritable star qui s’est présentée au Marché international des programmes de télévision à Cannes. La princesse Delphine s’est rendue sur la Croisette pour célébrer le lancement international de son documentaire "Delphine, la Princesse secrète" déjà diffusé en Belgique il y a quelques semaines et désormais vendu partout dans le monde, de l’Espagne à l’Australie en passant par les Pays-Bas et le Portugal en attendant peut-être une diffusion aux États-Unis. En passant par Cannes, la princesse a aussi annoncé la sortie prochaine d’une nouvelle autobiographie, confiant au passage avoir l’impression de renaître et se disant prête pour cette deuxième vie. Plus que jamais, le succès de la princesse Delphine devient donc international, touchant des familles aux quatre coins du monde.

Est-ce que le succès de Delphine peut déranger ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Elle réussit et ça ne convient pas"

Francine, une auditrice d’Anderlecht, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Malgré tout son argent, elle n’a pas été heureuse. On l’a trompée, on l’a traînée dans la boue et on l’a humiliée, mais elle est allée jusqu’au bout. C’est quelque chose que je peux admirer chez une personne. Les critiques, c’est de la jalousie tout simplement. Elle réussit et ça ne convient pas."

AFP

"Elle est inintéressante"

Du côté de Namur, Sabine n’est pas du même avis : "Elle m’irrite profondément. À chacune de ses expositions, on fait rebondir l’affaire familiale. Elle est inintéressante. Maintenant qu’elle est reconnue comme princesse de Belgique, elle pourrait faire preuve de dignité. Tout est question d’argent avec Delphine. J’ai l’intime conviction qu’elle n’a plus d’argent et qu’elle en cherche."

© Tous droits réservés

"Une fois la paternité reconnue, elle aurait dû s’arrêter"

Le débat se termine avec l’avis de Josette à Grâce-Hollogne : "Moi, ça me dérange fortement. Elle a voulu savoir qui était son père et c’est normal. Mais elle en a fait toute une histoire avec les médias et ça me dérangeait déjà à l’époque. Après cela, elle avait dit qu’elle resterait dans l’ombre, mais elle s’expose partout : il n’y a que des photos d’elle dans les médias. Elle méritait cette médiatisation au début, pour la reconnaissance de son père, et ça a sûrement aidé beaucoup de familles. Mais une fois la paternité reconnue, elle aurait dû s’arrêter."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

La princesse Elisabeth baptise le navire de recherche Belgica

Belgique

Chez nous, c’est plus confortable d’être au chômage que de travailler ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous