Jupiler Pro League

Le Standard en visite à Genk, des (mauvais) souvenirs plein la tête

12 févr. 2022 à 12:00Temps de lecture2 min
Par Christophe Delstanches

Le match des "voisins" entre Liégeois et Limbourgeois est toujours un choc sous haute tension. Les deux clubs, qui avaient de grosses ambitions en début de saison, sont loin de leurs objectifs initiaux. Comme chaque semaine maintenant, la victoire est indispensable, pour les deux équipes, malheur aux vaincus.

Genk décevant après une saison incroyable

La saison 2020-2021 a été un grand cru pour les Limbourgeois. Genk a remporté la Coupe de Belgique en battantle Standard (2-1) et a terminé 2e du championnat, sous les ordres de l’ex-coach anderlechtois, John van den Brom.

Pendant l’été, la direction limbourgeoise avait réussi à garder ses cadres mais l’équipe n’a jamais retrouvé le niveau de la saison passée. Genk a été éliminé en tour préliminaire de la Champions League et n’a réussi qu’à marquer 5 points en 6 matches d’Europa League. van den Brom a pris la porte début décembre à l’époque Genk était 8e en Pro League… Deux mois plus tard Bernd Storck a pris la place du coach néerlandais et Genk est toujours bloqué à la 8e place…

Une saison catastrophique… à oublier au plus vite pour le Standard

De son côté le Standard a encore moins de couleurs que Genk. La saison 2020-2021 a été compliquée. Philippe Montanier a été remercié fin décembre et le bilan de Mbaye Leye n’a pas répondu aux attentes. Si le coach Sénégalais a réussi à hisser le Standard en finale de la Coupe, les Liégeois ont loupé les playoffs 1 et ont terminé bon dernier des Europe playoffs…

Le Standard espérait donc mieux cette saison mais c’est loupé… 9 mois et puis s’en va… Mbaye Leye a reçu son C4 début octobre avec un bilan de 4 victoires, 5 défaites et 1 partage en 10 matches… Le Standard était alors 12eLuka Elsner a débarqué et après 4 mois de service le Standard est aujourd’hui 13e.

© Tous droits réservés

On est loin du 17 mai 2011, où les deux clubs s’affrontaient pour le titre

Les deux clubs sont en petite forme. On est loin de cette soirée du 17 mai 2011 lorsque les deux équipes s’affrontaient pour le titre.

Cette année-là le Standard réalise des playoffs quasi parfaits. Les hommes de Dominique d’Onofrio présentent un incroyable bilan de 25 points sur 27. Une victoire à Genk leur offrirait le titre, au détriment des Limbourgeois.

Le tournant du match tombe à la 29 minute. Mehdi Carcela reçoit un violent coup de pied au visage, en pleine course, de la part du défenseur limbourgeois Chris Mavinga. Le jeune joueur belgo-marocain de 21 ans reste de longues minutes inconscient sur la pelouse. Carcela s’en sortira avec une fracture à la mâchoire et au nez.

Un peu avant la pause, Mangala met les Rouches sur orbite… le Standard des Witsel, Defour et Vandamme est virtuellement champion… Mais Genk résiste… Thibaut Courtois arrête tout… et Kennedy égalise à moins d’un quart d’heure la fin (1-1). Genk est champion. Le Standard se consolera 4 jours plus tard, en remportant la Coupe de Belgique, face à Westerlo (2-0).

Genk - Standard : 17 mai 2011 (1-1)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 victoires du Standard lors de 30 dernières confrontations

Depuis cette rencontre historique, Genk et le Standard se sont retrouvés à 30 reprises en Pro League. Le Standard s’est imposé à 14 reprises, Genk l’a emporté 6 fois et il y a eu 10 partages.

Si dans les chiffres, le Standard domine largement les Limbourgeois, ce dimanche le choc devrait être plus équilibré. 6 points séparent les deux équipes Le week-end dernier Genk s’est incliné à Louvain (2-1). Quant aux Liégeois, ils n’ont pas pu faire mieux qu’un partage (1-1) face au Cercle de Bruges, dans une rencontre qui fait toujours débat, suite au but valable de Sissako… annulé par le VAR.

Alex Teklak dans Complètement Foot sur le Standard : "avec les renforts reçus, si le Standard n'est pas dans le top 8, c'est un échec"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement