Jupiler Pro League

Le Sporting de Charleroi a repris et espère Perbet

Le Sporting de Charleroi a repris et espère Perbet
23 juin 2017 à 14:40 - mise à jour 23 juin 2017 à 14:40Temps de lecture1 min
Par Eby Brouzakis

Les joueurs sont arrivés vers 10h45 ce vendredi matin. Le sourire sur les lèvres. Comme des enfants, heureux de retrouver les potes après de bonnes vacances. Un petit quart d'heure de retard toutefois sur l'horaire annoncé. On reprend en douceur. Felice Mazzu observe. Sa garde rapprochée est là. Le fidèle Mario Notaro, Michel Iannacone et Philipe Simonin. Ce dernier emmène ses joueurs vers un long footing à Marcinelle. Ensuite, ils toucheront enfin la balle.

Et puis Mazzu réunit ses joueurs. "Rapprochez-vous. C'est le début. On doit être content de se voir. J'imagine que certains d'entre vous sont contents de me revoir..."

La suite ne nous appartient plus. Felice Mazzu, nous demande gentiment de nous éloigner. Son discours, on l'imagine, va traduire les ambitions du Sporting. Et les siennes, à titre personnel? Il sait qu'il a été courtisé et se veut ambitieux: "Ce n'est pas toujours simple de résister aux sirènes. Mais bon, je suis ici et j'appartiens à ce projet carolo. Je suis heureux d'être là. Je fais partie des entraîneurs de l'élite qui ont un job...." Et si Felice Mazzu n'avait dû penser qu'à lui durant l'entre-saison? "Bonne question...."

On a compris entre les lignes, qu'il ne quittera jamais Charleroi pour aller directement à Sclessin. Par respect pour les supporters. Et comme Bruges a opté pour Ivan Leko.... le débat est clos. Toutefois, Mazzu va entamer sa 5e saison au Sporting. Et comme à chaque fois il lui faut rebâtir. Damien Marcq est parti, en attendant Tainmont, Mata ou Nganga.

"Chaque saison un ou deux joueurs cadres partent pour assurer la pérennité du club. C'est comme cela. On va essayer d'avoir une équipe plus forte. En tous les cas il me faut de la fraîcheur. Car la routine n'est jamais bonne."

La venue de Rezaei et de Nurio va en ce sens. En attendant Perbet? "C'est clair qu'avec un buteur de ce calibre, on aurait sans doute évité d'attendre parfois la dernière seconde pour émerger...On aurait peut-être pu viser plus haut que la 5e place."

Sur le même sujet