Le président du Conseil central de surveillance des prisons démissionne

La prison de Forest est insalubre
14 mai 2012 à 07:31 - mise à jour 14 mai 2012 à 10:25Temps de lecture1 min
Par Belga News

Le CCSP est un organisme de surveillance indépendant qui veille au respect des droits des détenus, signale les incidents au sein des prisons et émet des avis auprès du ministre de la Justice et du Parlement.

Paul Cosyns estime toutefois que le gouvernement fédéral ne réagit pas aux observations formulées par le CCSP. Le président se plaint également d'un manque de soutien logistique.

Paul Cosyns évoque dans la presse la crise dans les prisons, confrontées à un phénomène de surpopulation et dont les infrastructures sont inadaptées.

De nombreux détenus ne sont pas à leur place en prison, souligne également le psychiatre. Cette réalité est bien connue des politiciens, dénonce-t-il.

Le président du Conseil central de surveillance des prisons (CCSP)estime que la construction de nouvelles prisons résoudra temporairement le problème de surpopulation. Mais il ajoute que pour faire à cette problématique, le gouvernement doit s'interroger sur le sens des peines de prison et sur sa politique.


Belga

Sur le même sujet

Prison de Forest: le recours du parquet général hors délai

Regions

750 000 euros débloqués pour rénover la prison de Forest

Regions

Articles recommandés pour vous