Icône représentant un article video.

Tour de France Femmes

Le petit flop Kopecky, la mainmise de van Vleuten, l’organisation : Ludivine Henrion débriefe le Tour de France femmes

Ludivine Henrion débriefe le Tour de France femmes, "le tournant tant attendu pour le cyclisme féminin"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Notre consultante Ludivine Henrion a débriefé au micro de Martin Weynants le Tour de France femmes, qui vient de se conclure ce dimanche sur la Super planche des belles filles. La Belge y aborde l’incroyable démonstration d’Annemiek van Vleuten, la joie de voir Mariane Vos en jaune 5 jours et les déceptions du cyclisme italien.

Elle dresse aussi un portrait très positif de l’organisation de cette compétition. "On a eu de belles étapes, du spectacle – même si on aurait pu en avoir un peu plus – mais le public a été présent, les gens ont suivi cette course" analyse Ludivine Henrion. "Je crois que c’est le tournant tant attendu pour le cyclisme féminin."

Du côté belge, Ludivine Henrion donne son avis sur deux de nos coureuses, Lotte Kopecky et Julie De Wilde. "Lotte a été un cran en dessous" explique notre consultante, qui rappelle que Kopecky ambitionnait le maillot vert et victoire d’étape. "C’était l’un de ses objectifs de l’année, comme le Tour des Flandres, qu’elle a remporté. Ici, le Tour de France femmes sera peut-être un petit flop pour elle. Il faudra probablement chercher les causes de ce flop."

"Quant à Julie De Wilde, elle a été très surprenante" termine la consultante RTBF. "Cela nous annonce de belles années. On sait qu’on tient la succession de Lotte Kopecky."

Tour de France femmes : Annemiek van Vleuten s'impose aux Belles filles et remporte le général

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous